Cohn-Bendit à la tête d'un comité de soutien d'un ex-ministre géorgien

le
20
Cohn-Bendit à la tête d'un comité de soutien d'un ex-ministre géorgien
Cohn-Bendit à la tête d'un comité de soutien d'un ex-ministre géorgien

Il est en prison à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) depuis octobre dernier. L'ancien ministre de la Défense géorgien, David Kezerachvili, a été arrêté sur la route entre Nice et Monaco, lundi 14 octobre 2013, à la demande de la justice de son pays. Il est poursuivi notamment pour blanchiment, fraude fiscale et corruption, en attendant la décision sur son éventuelle extradition. Une ultime audience doit avoir lieu demain et la décision mise en délibéré. Lui estime être victime d'une traque politique perpétrée par un nouveau pouvoir proche de Moscou.

Une position qui a convaincu plusieurs personnalités politiques et intellectuelles françaises et européennes qui viennent de constituer un comité de soutien. Et qui prend une résonance particulière à l'heure où en Ukraine, l'opposition pro-européenne, entame un nouveau bras de fer avec le gouvernement pro-Poutine.

Hervé Morin, vient de solliciter Manuel Valls

Parmi les membres de ce comité de soutien, figurent notamment, Daniel Cohn-Bendit, le philosophe André Glucksmann, l'écrivain Pascal Bruckner, le député européen du PPE (Parti populaire européen, proche de l'UMP) Arnaud Danjean, Nicolas Briec, secrétaire aux relations extérieures du PPE ou encore Damien Abad, député de l'Ain. L'ancien ministre de la Défense, Hervé Morin, vient par ailleurs d'envoyer une lettre à Manuel Valls, ministre de l'Intérieur, lui demandant des explications quant à cette incarcération.

Kezerachvli : la lettre de Morin à Valls publié par redacweb6352

«Depuis son arrivée au pouvoir fin 2012, le nouveau gouvernement géorgien, partisan de relations plus proches avec la Russie de Vladimir Poutine, encourage les attaques violentes contre les minorités religieuses ou sexuelles ainsi que les membres de l'opposition politique et instrumentalise la justice à des fins politiques, orchestrant une véritable purge au sein de l'opposition», estiment les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pbenard6 le mercredi 29 jan 2014 à 21:50

    c'est bien ce que je pensais :Kezerashvili was born in Tbilisi[1] to a Jewish family

  • pbenard6 le mercredi 29 jan 2014 à 21:47

    j'attends de savoir qui sont réellement les manifestants de Kiev soi-disant pro-européens mais en réalité anti-russes

  • pbenard6 le mercredi 29 jan 2014 à 21:45

    les rapaces avaient fait main basse sur la russie sous le "règne" de l'ivrogne boris Eltsine

  • pbenard6 le mercredi 29 jan 2014 à 21:40

    sachant que Cohn-Bendit est juif, je doute qu'il faille prendre parti pour david kezerachvili; Poutine a réussi a remettre la russie sur pied et à la débarasser de profiteurs dont certains sont maintenant en israel;

  • mark92 le mercredi 29 jan 2014 à 21:29

    Qu'il reste en Georgie. Moins de viols en France.

  • mark92 le mercredi 29 jan 2014 à 21:27

    Ben maintenant il va prêcher la révolution en Georgie. Pas grave député européens. Voyages payé s, hôtel et chauffeur quand je me déplace. C'est bien payé. "Après je reviens violé les petites Françaises".

  • mark92 le mercredi 29 jan 2014 à 21:19

    Daniel Cohn-Bendit est un homme politique de nationalité allemande, né en France le 4 avril 1945 à Montauban (Tarn-et-Garonne). Expulsé en Allemagne suite aux manifestations de mai 1968

  • mark92 le mercredi 29 jan 2014 à 21:15

    Entre politicars et violeur, Faites la différence.Député Européen. Bravo aux familles qui ont voté pour lui. Daniel Cohn-Bendit député Européen, se vante d'être pédophile et d'avoir molesté une petite fille de 5 ans. Mise en ligne le 5 juin 2011

  • mark92 le mercredi 29 jan 2014 à 21:14

    Il ose encore se montrer. Le violeur. Le député européen. Coucouche panier. Un jour il va rembourser.

  • mark92 le mercredi 29 jan 2014 à 21:10

    con bandit à la tête d'un soutien à un ancien ministre. Député Européens. Ca paie mieux la politique que les études. Ben c'est pas grave, j'ai violé une petite fille de 5 ans en France, mais il y a prescrisption "en France"