Cofidis / Y.Sanquer : " Encore un beau match Contador-Nibali-Froome-Quintana "

le , mis à jour à 19:38
0
Cofidis / Y.Sanquer : " Encore un beau match Contador-Nibali-Froome-Quintana "
Cofidis / Y.Sanquer : " Encore un beau match Contador-Nibali-Froome-Quintana "

Manager général de l'équipe française Cofidis, Yvon Sanquer était l'invité de l'Access365 mardi soir sur Sport365. Il a commenté le parcours du Tour de France 2016 dévoilé un peu plus tôt dans la journée.

Qu’est-ce que vous retenez de ce parcours du Tour 2016 ?
Je pense que c’est un beau parcours. Il y a une dualité entre les étapes pour les sprinteurs, à majorité plate, et beaucoup de belles étapes de montagne. Il y a peut-être un petit peu moins d’étapes intermédiaires, même s’il y a des étapes dites de baroudeurs. Par contre, il y a vraiment de belles étapes de montagnes, même s’il y a quelques arrivées après des descentes, mais elles viennent après des grands cols.

Vous avez déjà commencé à cocher quelques étapes de ce parcours pour Nacer Bouhanni ?
On a eu une vision rapide, on n’a pas eu le temps de peaufiner tout ça. On peut dire qu’il y a en gros sept étapes qui correspondent aux sprinteurs, peut-être deux un petit peu mitigées où quelqu’un comme Nacer, en grande condition, peut passer. Ces étapes-là vont être importantes pour nous et on va les regarder de plus près, notamment le type d’arrivée.

Vous avez signé cette saison Arnold Jeanneson (ex-FDJ), c’est pour élargir la palette de possibilités ?
Oui, c’est toujours intéressant d’avoir des coureurs qui soient capable de s’exprimer sur d’autres terrains. On essaye d’avoir une équipe complète même si c’est vrai qu’on a une activité bien centrée autour de Nacer sur toutes les étapes de plaine. On se donne les moyens de lui apporter un maximum de soutien pour les étapes qui lui conviennent. On a la chance d’avoir un leader et un grand sprinteur dans l’équipe, maintenant il n’est pas interdit de se mettre en évidence pour l’équipe Cofidis sur des terrains plus variés, on a aussi un coureur comme Dani Navarro qui a des grosses qualités de grimpeur, même si sa saison 2015 a été fortement perturbée. Il a montré par le passé qu’il était un des tout meilleurs escaladeurs du peloton.

Combien de victoire d’étapes visez-vous ?
On va déjà essayer d’en gagner une. Après, le reste, on verra. Le principal, ce sera d’en gagner une et après ce sera du bonus.

Qui va gagner le Tour 2016 ?
C’est compliqué. Il faut attendre un petit peu, voir l’état de forme des uns et des autres. Sinon, il y a le retour des chronos. Je pense qu’il y a deux beaux chronos qui auront un rôle à jouer. Même si la montagne garde un rôle prépondérant. Il y aura encore un beau match je pense entre Contador, Nibali, Froome, Quintana et pourquoi pas des Français également à la bagarre.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant