Cofidis : Di Gregorio innocenté

le
0
Cofidis : Di Gregorio innocenté
Cofidis : Di Gregorio innocenté

C'est la fin d'une longue période judiciaire pour Rémy Di Gregorio. Tout le monde a encore en mémoire son exclusion du Tour de France 2012 et son interpellation à la sortie de son hotêl pour détention de produits supposés dopants. Ce lundi, la Cour d'appel d'Aix-en-Provence a donné raison à l'ancien grimpeur de Cofidis, licencié justement à cause de cette affaire. Les substances retrouvés seraient en fait seulement des vitamines. De fait, Di Gregorio ne cache pas sa joie de pouvoir à nouveau exercer son métier, comme il l'a clamé dans les colonnes de La Provence ce mardi.

« J'ai été très affecté que l'on puisse me présenter comme un voyou dans la presse. J'ai souffert en raison de ces graves atteintes à ma réputation de sportif. Ce fut une véritable déferlante. Mais je le clame haut et fort : je ne me suis jamais dopé ! Depuis mon interpellation, je n'ai jamais changé de ligne de défense. Aujourd'hui, je me sens un peu réconforté. On me reconnaît à nouveau comme un sportif et on m'autorise à poursuivre ma carrière, puisqu'à travers diverses expertises, on a déterminé que les produits retrouvés en ma possession n'étaient pas dopants, mais il s'agissait de vitamines »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant