Cofidis : Bouhanni se défend d'avoir mauvais caractère

le
0
Cofidis : Bouhanni se défend d'avoir mauvais caractère
Cofidis : Bouhanni se défend d'avoir mauvais caractère

Dans une interview au Républicain Lorrain, le coureur de l’équipe Cofidis Nacer Bouhanni est revenu sur les critiques concernant son caractère.

Présent en Moselle pour une séance de dédicaces mercredi, Nacer Bouhanni a donné une interview au Républicain Lorrain, où il revient notamment sur son supposé mauvais caractère. « Je pense qu’on me traite ainsi parce que je fais de la boxe. Et puis j’ai du caractère ! Mais ça, ça fait aussi partie de mes qualités. Et dans ce domaine, je ne pense pas être le pire », se défend Bouhanni, qui avait dû déclarer forfait pour le dernier Tour de France en raison d’une blessure à la main suite à une bagarre dans un hôtel. Cette réputation de « bad boy », qui lui joue parfois des tours pendant les sprints (comme à la Classique de Hambourg, où il a déclassé pour ne pas avoir respecté sa trajectoire, alors qu’il avait gagné et que la faute n’était pas flagrante), énerve le Vosgien : « Parfois ça m’agace. Certains journalistes émettent des hypothèses sur moi sans me concerter, pour me donner le rôle du méchant. Par exemple, je n’ai jamais revendiqué être seul leader en équipe de France pour le championnat du monde. Je ne comprends pas… Je n’ai pas de souci avec le fait de partager le leadership avec Arnaud Demare. A force, c’est fatigant. Je fais en sorte que ça me passe au-dessus. Je me concentre sur ma carrière. » Un titre de champion du monde le 16 octobre prochain à Doha sur un circuit réservé aux sprinteurs permettrait sans doute de faire taire quelques mauvaises langues...
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant