Cofidis : Bouhanni ressent " un gros soulagement "

le
0
Cofidis : Bouhanni ressent " un gros soulagement "
Cofidis : Bouhanni ressent " un gros soulagement "

Heureux de décrocher sa plus belle victoire depuis le début de l'année lundi à Villars-les-Dombes au terme de la deuxième étape du Dauphiné, Nacer Bouhanni s'est dit soulagé de décrocher enfin un succès d'envergure avec le maillot de Cofidis sur les épaules.

Passé de la FDJ à Cofidis l’hiver dernier, Nacer Bouhanni (24 ans) a connu un début d’année 2015 très moyen avec trois victoires mais aucune de grande valeur (GP Denain et deux étapes du Circuit de la Sarthe). D’où son air apaisé lundi après sa victoire au sprint dans la deuxième étape du Dauphiné, épreuve WorldTour. D’autant que la veille, le Français a eu la sensation de laisser passer (encore) sa chance. « C'est un gros soulagement, s’est réjoui le coureur lorrain, selon des propos rapportés par l’Agence France Presse. Hier soir (dimanche), j'étais très déçu. Il y avait l'occasion d'une victoire et d'un maillot jaune. Mais ça fait partie des courses, le vainqueur (Kennaugh) était très costaud. Pour moi et pour l'équipe, c'était l'objectif : gagner ! »

Bouhanni et la remise en cause

L’ancien protégé de Marc Madiot à la FDJ reconnait qu’il a connu des heures difficiles ces dernières semaines. « J'ai changé d'équipe cette année et il fallait trouver des automatismes. J'ai beaucoup tourné autour de la victoire sans concrétiser. Mais il faut se remettre en question, moi comme mes coéquipiers. Je n'étais peut-être pas à 100%, pour ce qui est de ma condition. Toute l'équipe a travaillé aujourd'hui. Pour aborder mon sprint, j'avais Julien Simon, Christophe Laporte et Geoffrey Soupe qui m'ont mis dans une position idéale. Je leur ai fait confiance, je suis resté derrière eux au maximum. Il y avait un vent de face et j'ai fait mon effort à 200 m de la ligne. »

Bouhanni veut gagner sur le Tour

Alors qu’il comptait déjà neuf victoires à pareille époque l’an dernier, dont une étape de Paris-Nice, trois du Tour d’Italie ainsi que le maillot du classement par points du Giro (ndlr : auquel Cofidis n’a pas pris part cette année), Bouhanni apprécie de sentir qu’il monte en puissance à l’approche du Tour de France, où il espère cette année décrocher un premier succès d’étape. « C'est ma quatrième victoire cette saison, et la première à ce niveau, donc je suis content, détaille-t-il sur le site officiel du Dauphiné. Je continue ma progression en pensant au Tour de France, qui est mon objectif principal, et cela prouve que je suis sur la bonne voie. Maintenant, je ne vais pas m'arrêter là. Après-demain (mercredi) à Sisteron (terme de la 4eme étape) il y aura aussi une possibilité d'arriver au sprint, et si l'occasion se présente je ne me priverai pas d'aller chercher une autre victoire. » Le rendez-vous est pris.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant