COFACE n'atteindra pas ses objectifs 2016 après une croissance du chiffre d'affaires de 3,4% en 2015

le
0

(AOF) - Coface a enregistré une croissance de 0,7% de son résultat net part du groupe à 140,9 millions d'euros en 2015. Le résultat opérationnel de l'assureur-crédit a baissé de son côté de 5,8% (-6,1% en comparable) à 194,1 millions et son chiffre d'affaires a progressé de 3,4% (+1,2% en comparable) à 1,489 milliard. La production de nouveaux contrats est en baisse par rapport à l’année dernière, qui avait notablement bénéficié de la signature de quelques contrats importants. La rétention du portefeuille de clients s’établit à un bon niveau, à 88,2%.

La croissance du chiffre d'affaires du groupe a été portée par les marchés émergents. Aux Etats-Unis, la réorganisation du réseau d'agents sur l'ensemble du territoire américain explique la performance en retrait. Dans les marchés matures, plus rentables, la concurrence reste vive et pèse sur les prix.

Au 31 décembre 2015, les capitaux propres IFRS part du groupe s'établissaient à 1,760 milliard d'euros. Leur évolution s'explique principalement par le résultat net positif de 126,2 millions d'euros minoré de la distribution aux actionnaires de 75,5 millions d'euros et de la variation à la baisse des réserves de réévaluation des actifs financiers disponibles à la vente.

Coface s'est préparé au nouveau régime prudentiel Solvabilité II, qui a pris effet le 1er janvier 2016. Dans ce cadre, Coface prévoit de compléter ses outils de gestion du capital et a l'intention de mettre en place une ligne de capital contingent visant à protéger sa solvabilité en cas de scenario extrême. Calculé selon la formule standard, le ratio de couverture du capital nécessaire à la couverture des risques d'assurance et d'affacturage s'élève à 147%, soit un niveau en ligne avec son appétit aux risques et sa politique de distribution de 60% du résultat net par action, telle que proposée à nouveau cette année.

En l'absence de rebond significatif de l'activité mondiale et compte tenu du transfert de la gestion des garanties publiques, les objectifs de croissance du chiffre d'affaires et de rentabilité (rendement sur fonds propres nets des actifs incorporels ou "RoATE") que Coface s'étaient fixés il y a deux ans, à horizon 2016 ne seront pas atteints. Le business model de Coface, sa solidité financière et ses perspectives de taux de distribution du résultat, à environ 60%, ne sont toutefois pas remis en cause.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant