Coface, avec un nouveau DG, renonce à certains objectifs 2016

le
0
    * Les objectifs de CA et de rentabilité sont abandonnés 
    * Maintien de la politique de dividende 
    * Xavier Durand prend ses fonctions 
 
    par Matthieu Protard 
    PARIS, 9 février (Reuters) - Coface  COFA.PA  a prévenu 
mardi que certains objectifs financiers de 2016 ne seraient pas 
atteints en raison notamment de la perte des activités de 
gestion des garanties publiques que le gouvernement a décidé de 
transférer à Bpifrance. 
    Lors de la présentation de son projet d'introduction en 
Bourse en 2014, l'assureur-crédit dont la banque Natixis 
 CNAT.PA  détient 41,2% du capital avait dit tabler sur une 
croissance moyenne de son chiffre d'affaires comprise entre 3% 
et 5% sur la période 2014-2016. 
    Le groupe visait en outre une rentabilité, c'est-à-dire un 
rendement sur fonds propres, de 12% à fin 2016. 
    "En l'absence de rebond significatif de l'activité mondiale 
et compte tenu du transfert de la gestion des garanties 
publiques, les objectifs de croissance du chiffre d'affaires et 
de rentabilité (...) que Coface s'étaient fixés il y a deux ans 
à horizon 2016 ne seront pas atteints", explique Coface dans un 
communiqué alors qu'entrait en fonction ce mardi son nouveau 
directeur général Xavier Durand.   
    Le groupe maintient en revanche sa politique de dividende, à 
savoir un taux de distribution d'environ 60% de son résultat 
net. 
    Pour l'exercice 2015, son résultat net a progressé de 1% à 
126,2 millions d'euros tandis que son chiffre d'affaires a 
augmenté de 3,4% à 1,49 milliard d'euros. 
    Coface prévoit de verser à ses actionnaires un dividende de 
0,48 euro par action, stable par rapport à l'exercice précédent. 
    Fin juillet, le gouvernement français et Coface ont signé un 
accord pour transférer à Bpifrance la gestion des garanties 
publiques à l'exportation qu'exerçait l'assureur-crédit depuis 
1946. 
    Coface doit recevoir en contrepartie 77,2 millions d'euros. 
Le transfert des garanties publiques est prévu pour être 
effectif dans le courant du premier semestre.   
    Ce transfert a aussi contribué au changement de directeur 
général chez Coface à un moment où le monde de l'assurance entre 
dans une nouvelle ère avec l'entrée en vigueur de la 
réglementation Solvabilité 2 et la digitalisation de l'économie. 
    Laurent Mignon, directeur général de Natixis, avait ainsi 
expliqué le mois dernier que l'arrivée chez Coface de Xavier 
Durand, en remplacement de Jean-Marc Pillu, s'inscrivait dans 
une volonté d'impulser une nouvelle dynamique de développement 
au sein de l'assureur-crédit.   
    En Bourse, avant l'annonce des résultats annuels, l'action 
Coface a terminé la séance à 6,76 euros (-5,98%). Le titre 
s'échange bien en deçà de son prix d'introduction en Bourse à 
10,40 euros en juin 2014. 
     
    Le communiqué: 
    http://bit.ly/1Q7kMui 
 
 (Edité par Dominique Rodriguez) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant