COFACE anticipe une nette hausse de son ratio de sinistralité net en 2016

le
0

(AOF) - Constatant que la sinistralité sur les pays émergents est plus élevée qu'anticipée, Coface a annoncé la poursuite de l'adaptation de sa politique de gestion des risques et prévoit un ratio de sinistralité net de 63% à 66% sur l'exercice 2016. Le Conseil d’administration du spécialiste de l'assurance-crédit s’est réuni le 4 juillet 2016 et a pris connaissance d’éléments financiers préliminaires non audités. Ces éléments font ressortir un ratio de sinistralité net de l’ordre de 67% pour le deuxième trimestre 2016.

Ce niveau reflète le développement des sinistres sur les pays émergents à un niveau plus important qu'escompté, affectant également la sinistralité des entreprises exportatrices situées dans les pays matures. Il reflète aussi le constat d'un coût moyen des sinistres plus élevé combiné à un allongement des délais de recouvrement dans ces régions émergentes.

Coface a décidé d'en tirer les conséquences dans sa politique de gestion des risques et de provisionnement et anticipe ainsi un ratio de sinistralité net de 63% à 66% pour l'ensemble de l'année, contre 52,5% pour 2015.

Xavier Durand, directeur général de Coface, a déclaré : " Nous faisons face à une hausse des risques plus forte qu'anticipée sur les pays émergents. Dans ce contexte, le groupe a d'ores et déjà pris des mesures fortes d'ajustement de la politique de gestion des risques sur ces régions et continue de renforcer ses équipes en conséquence. Ce constat rejoint les travaux en cours sur le plan stratégique qui visera notamment à adapter la politique de croissance et de coûts à cet environnement plus difficile. Comme annoncé, les grandes lignes en seront communiquées fin juillet".

Les comptes du premier semestre 2016 seront publiés le 27 juillet 2016.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant