Coeuré (BCE) prône une action en faveur de la croissance

le
0

ATHENES, 28 août (Reuters) - Le redressement de l'économie européenne requiert une action tant du côté de la demande que de l'offre en parallèle à la poursuite de réformes structurelles, a estimé jeudi Benoît Coeuré, membre du directoire de la Banque centrale européenne (BCE). "Ce que nous avons dit, ce qu'a dit en particulier le président de la BCE (Mario Draghi) la semaine dernière à Jackson Hole, est que l'économie européenne est à un point où une action est nécessaire tant du côté de la demande que de l'offre", a-t-il déclaré dans une interview accordée à la chaîne de télévision grecque Skai TV. "L'action du côté de l'offre est très importante. Il n'y aura pas de redressement si les pays de la zone euro n'avancent pas sur la voie de réformes structurelles", a-t-il dit. La BCE, a poursuivi Benoît Coeuré, est déterminée à maintenir un niveau élevé de liquidités dans l'économie et "jouera son rôle en maintenant des conditions monétaires très accommodantes pendant une période de temps prolongée." Le responsable de la BCE a rencontré à Athènes le Premier ministre Antonis Samaras et le gouverneur de la banque centrale Yannis Stournaras. "La Grèce a passé le plus dur", a-t-il dit tout en ajoutant qu'il restait beaucoup à faire sur le front des réformes structurelles. L'économie grecque est attendue en croissance de 0,6% en 2014 après six années de récession. (George Georgiopoulos et Renee Maltezou, Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant