Code du travail : «La dérogation aux 35 h n'est plus une transgression», estime Valls

le , mis à jour à 15:04
5
Code du travail : «La dérogation aux 35 h n'est plus une transgression», estime Valls
Code du travail : «La dérogation aux 35 h n'est plus une transgression», estime Valls

Alors qu'était remis ce lundi un rapport sur le Code du travail, le Premier ministre Manuel Valls en a profité pour fermer la porte aux propositions de son ministre de l’Économie Emmanuel Macron. Ce dernier estimait vendredi à Davos que le projet de réforme du temps de travail en cours signait « de facto » la fin des 35 heures. Ce à quoi Manuel Valls a répondu « non »... parce que c'est déjà le cas. Le chef du gouvernement a par ailleurs exclu d'abandonner la majoration des heures supplémentaires réclamée par le patron de Bercy.

La durée du travail fixée par la loi et la compensation des heures supplémentaires sont deux des 61 «principes essentiels» retenus dans le rapport de l'ancien garde des Sceaux Robert Badinter. « Il y a quelques années, j'évoquais un peu hardiment la nécessité de dépasser les 35 heures », a rappelé le Premier ministre. « Il faut sortir des postures, il y a nécessité à déverrouiller les 35 heures. La dérogation à cette durée légale n'est plus une transgression depuis longtemps. Les Français travaillent en moyenne, en durée effective, 39 heures par semaine », a-t-il expliqué.

Si la réforme du Code du travail « ne remettra pas en cause la durée légale » du travail - une affirmation que Manuel Valls a prononcée deux fois - cette durée « est aujourd'hui fixée à 35 heures. (…) Elle a déjà été à 39 », a-t-il fait remarquer. Manuel Valls s'est référé au principe 33 du rapport de Robert Badinter, qui « constitue à lui seul un choc salutaire car il dédramatise le sujet ». Ce principe, qui ne chiffre aucune durée, préconise que la durée normale du travail est fixée par la loi, celle-ci déterminant « les conditions dans lesquelles conventions et accords collectifs peuvent retenir une durée différente ».

VIDEO. Manuel Valls : «La dérogation aux 35 heures n'est plus une transgression»

VIDEO. Code du travail : Robert Badinter remet son rapport ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gache1 il y a 10 mois

    On sent que ce gouvernement sait clairement où il veut nous emmener... dans le mur de l'immobilisme.

  • hbaudry1 il y a 10 mois

    Pathétique ce gouvernement !

  • M6784830 il y a 10 mois

    Ayant eu une petite entreprise je m'aperçois que certaines paroles dérangent sur ce forum, je sais que le chômage est loin de se relever avec toutes ces décisions, le matin il faut avoir le courage de se lever, nos enfants ne se se rendent pas compte que leurs familles grand parents et parents ont travaillé très dur, rien n'est acquis et pour cela on ne doit pas compter ses heures.

  • M6162927 il y a 10 mois

    svsdv

  • 8charlie il y a 10 mois

    Ce dont a rêvé la droite, la gauche le fera... et sans doute plus...