Code du travail : ce que prépare le gouvernement

le
0
Édouard Philippe, le Premier ministre, lors des entretiens avec les partenaires sociaux et les représentants des syndicats, le 29 mai 2017, à Matignon. D'ici le 21 juillet, 48 réunions avec huit organisations représentatives vont avoir lieu pour dessiner le contour des futures ordonnances.
Édouard Philippe, le Premier ministre, lors des entretiens avec les partenaires sociaux et les représentants des syndicats, le 29 mai 2017, à Matignon. D'ici le 21 juillet, 48 réunions avec huit organisations représentatives vont avoir lieu pour dessiner le contour des futures ordonnances.

La concertation sur la réforme du Code du travail est entrée dans le vif du sujet. Les organisations patronales et syndicales ont été reçues, l'une après l'autre, lundi dernier, au ministère du Travail. Le premier thème central, celui de la répartition entre ce qui relèvera de la loi, des accords entre partenaires sociaux au niveau des branches (des secteurs professionnels) ou des négociations dans chaque entreprise a été abordé.

Muriel Pénicaud et son cabinet font tout pour que le moins d'éléments possible filtrent de ces entretiens. Ils ont demandé aux syndicats de salariés et aux organisations patronales la plus grande discrétion sur le contenu des mesures envisagées. Difficile, du coup, de déterminer ce qui est vraiment sur la table, ou ce qui ne l'est pas.

Mais la CGT a décidé de ne pas respecter la consigne. Mardi 13 juin, la centrale de Philippe Martinez a publié un communiqué sur l'état de la discussion. Et jeudi, certains de ses adhérents ont même fait fuiter sur Internet un compte rendu détaillé de la première réunion bilatérale qui leur était adressé. Si bien qu'il est possible de dessiner les contours des intentions du gouvernement sur ce sujet sensible de « l'inversion de la hiérarchie des normes ».

Totale confidentialité sur le contenu des discussions

Le...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant