Cocaïne : sortir de la dépendance

le
0
Selon les experts, une prise en charge sur le long terme est nécessaire pour traiter cette toxicomanie.

La cocaïnomanie des stars et autres jet-setteurs fait régulièrement la une des magazines people, tout comme le récit de leur «désintoxication». Dernier exemple en date, celui de l'animateur télé Jean-Luc Delarue, qui a séjourné plusieurs semaines dans une clinique suisse pour mettre fin à une consommation massive de plusieurs grammes par jour. Mais depuis quelques années, la mode de la cocaïne a largement dépassé le cadre de ces milieux privilégiés ou branchés. Si la consommation de ce psychostimulant reste loin derrière celle du cannabis -première drogue illicite elle touche désormais toutes les catégories sociales. Plus d'un million de Français auraient expérimenté la cocaïne au moins une fois. Et 250.000 s'y adonneraient plus ou moins régulièrement, sous forme soit de poudre, qui se sniffe ou éventuellement s'injecte; soit de cailloux (freebase ou crack) qui se fument. À long terme, 20% des consommateurs deviennent dépendants, avec potentiellement une

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant