Coalition contre l'Etat islamique : la Russie refuse une violation du droit en Syrie

le
5
Coalition contre l'Etat islamique : la Russie refuse une violation du droit en Syrie
Coalition contre l'Etat islamique : la Russie refuse une violation du droit en Syrie

Détruire l'Etat islamique. Tel est l'objectif annoncé dans la nuit de mercredi à jeudi (heure française) par le président américain, Barack Obama. «Notre objectif est clair : nous affaiblirons, et, à terme, détruirons l'EI», c'est-à-dire l'Etat islamique, a-t-il déclaré lors d'une allocution d'un quart d'heure environ, depuis la Maison Blanche, à Washington (Etats-Unis).

Pour y parvenir, les Etats-Unis comptent agir «en Syrie, comme en Irak». Mais il ne veulent pas envoyer leurs propres troupes au sol. Ils misent aussi sur un meilleur soutien aux forces irakiennes et kurdes et ils entendent équiper et entraîner les rebelles syriens.

De nombreux pays comme la France appuient les Etats-Unis dans leur démarche, permettant à Barack Obama de compter sur une vaste coalition contre l'EI. Mais la Syrie pourrait être source de débats. La France, par la voie de son ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a par exemple fait savoir mercredi que, si elle était favorable à des bombardements en Irak, «si nécessaire», elle n'interviendrait pas en Syrie «selon les mêmes modalités», misant sur une aide à «l'opposition modérée syrienne».

La Russie, pour sa part, s'inquiète de possibles frappes américaines en Syrie hors du cadre légal international.

Obama frappera l'Etat islamique «où qu'il soit». Le président américain, Barack Obama, veut frapper l'Etat islamique «où qu'il soit». «Je n'hésiterai pas à agir contre l'EI en Syrie, comme en Irak», a-t-il déclaré. «Notre objectif est clair : nous affaiblirons, et, à terme, détruirons l'EI», a poursuivi le président américain, estimant que les jihadistes sunnites qui ont décapité deux journalistes américains appartenaient à «une organisation terroriste qui n'a d'autre vision que le massacre de tous ceux qui s'opposent à elle».

Pour justifier cette action contre l'EI, Barack Obama a rappelé que «c'est un des principes fondamentaux de ma présidence ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Pathor le jeudi 11 sept 2014 à 16:28

    M669, vous avrez raison: pauvre france , vous etes totalement imbibé par la propagande de la presse corrompu; vous allez peut etre aussi nous expliquer que les photos satellites de G.Bush en 2003 n'étaient pas truquées, qu'il y avait réellement des armes de destruction massives en Irack et des bases d'alkaida. Pendant que vous y etes vous pouvez aussi nous convaincre qu'il n'y a pas de milices na zi ni f.a iste en Ukraine ET QUE LES PARTIS SVOBODA ET PRAVY SECTOR sont des enfants de coeur

  • M6697655 le jeudi 11 sept 2014 à 15:40

    tu vois pstor je ne suis pas sectaire et j'ai été lire et serieux tu veux que je te dises : pouahahahah , je suis mort de rire!! et dire que des mecs comme toi sont encore libres et dans la nature. J'en étais sûret pourtant je ne savais pas que ce torchon était l'oeuvre de mayssan. quelle misère , pauvre france, y a plus rien à espérer!!

  • M6697655 le jeudi 11 sept 2014 à 15:31

    ah pathor , au vu de tes sources , je n'ai meme pas besoin de te répondre sur le sujet. je t'invite au prochain spectacle à la main d'or y aura plain d'infos serieuses et anti-systeme

  • M6697655 le jeudi 11 sept 2014 à 13:25

    arrete toto , c'est le genre de reflexion qui n'apporte rien au débat!! tu crois que l'EI est né à cause de la guerre en irak ou en syrie ou en libye?? c'est une organisation terroriste encore plus sauvage qu' Al Quaeda qui veut soumettre le monde à la charia (vision idéale des freres musulmans qui existent depuis 1920); alors le vent et la récolte à d'autres STP

  • loto77 le jeudi 11 sept 2014 à 11:35

    On se demande bien qui a pu semer un tel désordre en Irak ... " Qui sème le vent ..."