CO2 voitures: Berlin marque des points

le
0
L'Allemagne a refusé, ce lundi, de souscrire à un accord européen visant à réduire les émissions de CO2 des voitures particulières d'ici à 2020.

Envoyé spécial à Luxembourg

Berlin a refusé lundi de souscrire à un accord européen déjà ficelé sur la baisse des émissions de CO2 des voitures particulières, tandis que les constructeurs germaniques menacent, en coulisses, d'inonder le marché européen de plus petits modèles s'ils n'obtiennent pas les exemptions réclamées pour leurs grosses cylindrées.

La controverse, qui oppose depuis l'été l'Allemagne à la France et à l'Italie, s'est exacerbée lors d'un rendez-vous à huis clos des ministres de l'environnement, à Luxembourg. Elle porte sur les cibles d'émissions de CO2 à l'horizon 2020: elles devraient être réduites à 95 milligrammes par kilomètre (mg/km) en moyenne pour tous les véhicules neufs, en vertu d'un accord passé à vingt-huit au printemps. Mais l'industrie allemande, championne des limo...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant