CNP surprend les marchés en relevant la facture de Chypre

le
1

par Matthieu Protard

PARIS (Reuters) - CNP Assurances a surpris jeudi les marchés en relevant le coût de la crise chypriote et du plan de sauvetage de l'île dans ses comptes du premier trimestre.

Lors de la publication de ses résultats pour les trois premiers mois de l'année, la compagnie d'assurance, détenue à 40% par la Caisse des dépôts (CDC), a chiffré à 66 millions d'euros l'impact du plan de redressement des finances publiques de Nicosie.

Ce chiffre comprend une charge de 16 millions d'euros liée à la décote imposée par les autorités chypriotes sur les dépôts bancaires et une dépréciation de 50 millions sur sa participation de 50,1% dans sa filiale chypriote CNP Laiki Insurance Holdings.

Début avril, le groupe avait indiqué que le coût de la mise en liquidation de son partenaire chypriote, la banque Laiki Bank qui détenait 49,9% de CNP Laiki Insurance Holdings, ne dépasserait pas les 5 millions d'euros. Mais à cette date, la CNP n'avait pas chiffré le montant de la dépréciation sur sa filiale locale.

A la Bourse de Paris, l'action CNP Assurances abandonnait 2,51% à 11,25 euros à 10h36, signant la troisième plus forte baisse de l'indice SBF 120. Depuis le début de l'année, le titre cède 3%, sous-performant l'indice de l'assurance en Europe en hausse de 10% depuis le 1er janvier.

"Je comprends que les gens soient surpris aujourd'hui. Le communiqué de CNP d'avril était vraiment 'misleading' (équivoque, ndlr)", souligne un analyste basé à Paris qui a requis l'anonymat.

Sur le premier trimestre, le résultat net de la CNP a chuté en conséquence de 16,3% à 230 millions d'euros, avec un chiffre d'affaires en progression de 2,4% à périmètre et change constants.

L'activité du groupe en Amérique latine a une nouvelle fois soutenu la hausse du chiffre d'affaires.

Les revenus de l'assurance au Brésil ont aussi augmenté de 24% sur les trois premiers mois de l'année alors qu'ils ont baissé de près de 8% en France.

Edité par Marc Joanny

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • marshaka le jeudi 16 mai 2013 à 12:31

    On ressort des cadavres des placards, demain se sera au tour de CASA et de la SOCGEN !