CNP et la Banque postale vont renouveler leur partenariat

le
0
    PARIS, 10 décembre (Reuters) - CNP Assurances  CNPP.PA  et 
la Banque postale ont annoncé jeudi leur intention de renouveler 
leur partenariat commercial dans l'assurance, à compter de 2016 
et pour une durée de 10 ans. 
    Un protocole d'accord préliminaire a été conclu et les 
accords définitifs devraient intervenir au cours du premier 
trimestre 2016, ajoutent les deux groupes dans un communiqué 
commun. 
    Dans son volet assurance-vie et capitalisation, le 
partenariat doit être élargi à BPE, la banque patrimoniale de la 
Banque postale. 
    Dans la prévoyance et la protection, la Banque postale 
devrait mettre en place un partenariat direct en assurance des 
emprunteurs (ADE) collective pour le crédit immobilier, CNP 
Assurances se substituant ainsi sur ce segment d'activité à La 
Banque Postale Prévoyance. 
    Parallèlement, CNP Assurances doit céder à la Banque postale 
sa participation dans la Banque postale Prévoyance, qui conserve 
notamment les activités de prévoyance individuelle.  
    "Ce projet de partenariat renouvelé avec la Banque postale 
s'inscrit dans la ligne de nos orientations stratégiques", 
déclaré Frédéric Lavenir, directeur général de CNP Assurances, 
cité dans le communiqué. "Il offre à CNP Assurances des 
perspectives de développement de ses activités avec la Banque 
postale tout en préservant l'équilibre économique de la relation 
entre les parties." 
    CNP a bouclé en début d'année la renégociation de ses 
accords commerciaux avec le groupe BPCE. Ces nouveaux accords 
entrent en vigueur le 1er janvier 2016.  ID:nL5N0VT0SX  
    Au Brésil, où CNP Assurances commercialise ses contrats 
d'assurance via la banque publique Caixa Economica Federal, le 
groupe a fait savoir le mois dernier qu'il n'avait pas encore 
engagé des discussions sur le renouvellement de son accord 
commercial.  
    Ces négociations seront cruciales, le Brésil étant le 
deuxième marché de CNP après la France. Car, selon des articles 
de presse, le gouvernement brésilien exigerait plus d'un 
milliard d'euros de l'assureur français pour prolonger l'actuel 
accord de distribution avec Caixa Economica Federal qui arrive à 
son terme en 2021. 
    Un tel scénario pourrait contraindre l'assureur français à 
une augmentation de capital.  ID:nL8N130133  
     
    Le communiqué de CNP Assurances: 
    http://bit.ly/1TDg5Wn 
 
 (Dominique Rodriguez, édité par Matthieu Protard) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant