CNP affiche des profits en hausse de 3% au 1er semestre

le
1

par Marc Joanny

PARIS (Reuters) - CNP Assurances a dégagé des résultats supérieurs aux attentes au terme d'un premier semestre marqué par la forte progression de ses activités en France qui a plus que compensé le recul du chiffre d'affaires en Amérique latine.

La spécialiste français de l'assurance vie indique jeudi dans un communiqué avoir réalisé sur les six premiers mois de l'année un bénéfice net, part du groupe, en hausse de 3,0% à 601 millions d'euros contre 534 millions attendu par le consensus des analystes Thomson Reuters I/B/E/S.

Son chiffre d'affaires a crû de 12,5% sur la période à 15,8 milliards d'euros (+14,2% à périmètre et taux de change constants).

Il a progressé de 19,7% en France à 12,4 milliards d'euros avec la hausse du segment vie capitalisation, qui a enregistré une collecte nette positive de 693 millions d'euros, dont 568 millions en unités de compte.

Le chiffre d'affaires en Amérique latine a en revanche été affecté par une baisse de l'activité retraite et des effets de change défavorables et accuse un recul de 14,2% sur le semestre.

Le chiffre d'affaires en Europe hors France est ressorti à 2 milliards d'euros alors que CNP Assurances a annoncé ce mois-ci la signature d'un accord de distribution exclusif de long terme avec Santander Consumer Finance portant sur dix pays européens ainsi que l'acquisition de 51% des filiales d'assurance vie et non-vie de l'espagnol pour 290 millions d'euros.

Le poids de la France dans le produit net d'assurance s'est renforcé pour dépasser 58% à la fin du premier semestre contre 49% un an auparavant alors que CNP Assurances est confrontée à la renégociation de son partenariat avec le groupe BPCE-Natixis.

ACCORD ATTENDU AVEC BPCE SUR L'ASSURANCE VIE

Interrogé lors d'une téléconférence sur l'évolution de ce dossier, le directeur financier du groupe Antoine Lissowski a déclaré : "Il y a des instances des différents groupes qui se réunissent aujourd'hui et il y aura des informations qui seront diffusées en fin de journée".

Natixis doit publier ses résultats semestriels après la clôture de la Bourse.

Selon le quotidien Le Figaro, un compromis s'est dessiné ces derniers jours entre BPCE et CNP Assurances.

Il prévoirait que BPCE puisse faire de Natixis le principal producteur des contrats d'assurance vie des Caisses d'Epargne comme elle l'est déjà pour les Banques populaires, l'autre réseau du groupe.

En contrepartie, CNP deviendrait le "fournisseur officiel" des deux réseaux en matière de prévoyance et, aux côtés de Natixis, d'assurance-emprunteur, écrit jeudi le quotidien.

Le groupe BPCE-Natixis, qui souhaite faire de l'assurance un axe majeur de son développement en France, avait annoncé en novembre vouloir mettre fin en janvier 2016 à son partenariat dans l'assurance vie avec CNP Assurances, dont il contrôle indirectement 18% du capital.

CNP Assurances avait annoncé dans la foulée l'ouverture de discussions avec BPCE en vue de parvenir à un nouvel accord de distribution d'ici 2016.

Par le biais des Caisses d'Epargne, le groupe BPCE est un client historique majeur de CNP, qui distribue également ses produits d'assurance vie via les réseaux de La Poste et du Trésor public en France.

A 10h25, l'action CNP Assurances recule de 1,5% à 15,11 euros (+1,4% depuis le début de l'année).

(Marc Joanny, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9385839 le jeudi 31 juil 2014 à 11:21

    LOL...à la moindre hausse des taux, ils vont encore pleurer leur mère et au final le contribuable paiera