CME et LSE sans commentaires sur une offre sur LCH.Clearnet

le
0
    CHICAGO, 28 novembre (Reuters) - Des responsables de CME 
Group  CME.O  et de London Stock Exchange  LSE.L  n'ont pas 
souhaité commenter lundi une information du Sunday Times selon 
laquelle le marché de dérivés américain a soumis une offre de 
plus de 400 millions d'euros sur la filiale de compensation 
française de la place boursière britannique. 
    LSE a mis en vente LCH.Clearnet SA dans l'espoir d'apaiser 
les craintes des autorités européennes sur son projet de fusion 
de 28 milliards de dollars (25,5 milliards d'euros) avec 
l'allemand Deutsche Börse  DB1Gn.DE , qui inquiète aussi 
certains pays européens, dont la France.  
    Des sources au fait de la stratégie d'Euronext  ENX.PA , 
l'opérateur des Bourses de Paris, Amsterdam, Bruxelles et 
Lisbonne, avaient dit en octobre que ce dernier ne se sentait en 
rien obligé d'acquérir LCH.Clearnet SA et qu'il existait de 
nombreuses alternatives stratégiques, comme l'avait prouvé, 
selon elles, l'achat de 20% de la chambre de compensation 
hollandaise EuroCPP.   
    Selon le Sunday Times, LSE trouverait un acheteur d'ici la 
fin de l'année et le Nasdaq serait également sur les rangs. 
    Interrogé par Reuters, ce dernier s'est refusé à tout 
commentaire. 
     
     
 
 (Tom Polansek à Chicago, Noor Zainab Hussain à Bengalore et 
John McCrank à New York, Wilfrid Exbrayat pour le service 
français, édité par Véronique Tison) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant