CMA-CGM impacté par la crise du fret

le
0

(Commodesk) L'affréteur maritime français CMA-CGM a publié ses résultats du premier trimestre 2012 le mercredi 6 juin. En pleine crise du secteur du fret, l'entreprise n'a pu empêcher une perte de 248 millions de dollars lors des trois premiers mois de l'année, malgré un chiffre d'affaires en hausse de 2,6% à 3,6 milliards de dollars, une hausse de 13,4% des volumes transportés et une politique de réduction des coûts (96,5 millions de dollars économisés).
Pour faire face aux problèmes de surcapacité, CMA-GCM a mutualisé une partie de sa flotte avec ses concurrents MSC et Maersk sur les lignes Asie-Europe du Nord et Asie-Méditerranée.

Le danois Maersk Line, le leader mondial du fret, a également enregistré une perte de 599 millions de dollars au premier trimestre. Les compagnies subissent la faiblesse des taux de fret ainsi que la hausse du prix du pétrole, et le 31 mai dernier, l'agence de notation américaine Moody's, qui ne prévoit pas de redressement rapide, avait maintenu la note du secteur sous perspective négative.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant