CMA CGM entre dans une période de turbulences

le
0
Le prix de transport d'un conteneur est revenu à un niveau semblable à celui de 2008-2009. L'armateur va engager des négociations avec ses créanciers.

Moins d'un an après l'annonce de sa restructuration financière, le numéro trois mondial du transport de conteneurs est entré dans une période agitée. Selon nos informations, la société a mandaté des conseillers financiers, dont Jean-Marie Messier, fondateur de Messier Maris Partners, pour engager des négociations avec les banquiers. Dans un environnement difficile -une chute des tarifs de fret et le ralentissement du commerce maritime-, l'armateur ne sera probablement pas en mesure de respecter en fin d'année ses covenants, autrement dit les ratios financiers inscrits dans ses contrats de prêt. Pour l'heure, il ne s'agit nullement d'une incapacité à honorer les remboursements, mais c'est une première alerte.

Ralentissement des échanges mondiaux

Interrogée, la société précise: «CMA CGM dialogue en permanence avec ses banques. Nous avons renforcé nos fonds propres, avons une trésorerie solide et une activité en croissance. Nos investissements sont financés jusq

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant