CM (F) : Les Françaises se satisfont du résultat

le
0
CM (F) : Les Françaises se satisfont du résultat
CM (F) : Les Françaises se satisfont du résultat

Débuts compliqués pour l'équipe de France de ski. Lors du premier slalom féminin de l'année à Levi, les tricolores n'ont pas brillé par leurs résultats. Avec seulement trois skieuses qualifiées en deuxième manche et aucune dans les quinze premières, le bilan est mitigé. Pourtant les Françaises tentaient de positiver à l'arrivée de la première course de l'année, à l'image d'Anémone Marmottan, dix-huitième et première tricolore : « Cela reste une bonne course, affirme la spécialiste de slalom géant au Dauphiné. Je pars avec le dossard 48, je prends la qualification et je marque des points. Il faut que je vois ce que je n'ai pas réussi en deuxième manche. Je ne veux pas cracher sur cette 18eme place. On est en construction, il faut accepter d'en passer par là. Maintenant on va aux US, il faut refaire du géant en vue de Beaver Creek. »

Nastasia Noens s'en veut

Beaucoup moins enthousiaste que sa coéquipière, Nastasia Noens a vu un possible Top10 s'échapper sous ses spatules en seconde manche. Encore dans le coup après le premier slalom (11eme à 4 dixièmes du podium), la Niçoise a commis une erreur de trajectoire en deuxième manche qui l'a sorti de sa course comme elle le reconnaissait après l'arrivée : « Il y a une pointe de frustration, a reconnu la jeune skieuse, finalement vingt-cinquième de ce premier slalom de l'année. C'était serré, il y avait moyen d'aller chercher quelque chose aujourd'hui. Je suis bien partie en deuxième manche mais, avec ma faute, comme je manque de confiance, j'ai complètement arrêté de skier. Ca m'énerve ! Le résultat n'est pas là mais il faut rester calme. »

Barioz retrouve le goût du ski

A ses côtés, Taïna Barioz pouvait afficher un grand sourire. La native de Papeete n'a pas fait beaucoup mieux que Noens à l'arrivée (22eme à 3''39 de Mikaela Shiffrin). Pourtant, la pétillante slalomeuse était satisfaite de son résultat : « Je suis contente, j'ai remplis mon objectif. Après la qualification, ce n'était que du bonus, a expliqué la skieuse. Ca faisait quand même un moment que je n'avais plus été en seconde manche. J'étais un peu moins à l'aise en deuxième. J'ai quand même pris du plaisir aujourd'hui. » Après ce premier slalom compliqué, les Françaises vont pouvoir se recentrer sur une discipline qui leur réussit plus, le super-G et le Géant de Beaver Creek où la championne du monde en titre Tessa Worley sera très attendue le 1er décembre prochain.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant