Club Med réduit la voilure, recul des réservations

le
0
RECUL DES RÉSERVATIONS POUR LA SAISON D'HIVER AU CLUB MED
RECUL DES RÉSERVATIONS POUR LA SAISON D'HIVER AU CLUB MED

PARIS (Reuters) - Le Club Méditerranée a annoncé vendredi abaisser ses capacités pour la saison d'hiver en raison de la dégradation des marchés en Europe et en Afrique, largement responsable du recul des réservations observé ces dernières semaines.

Cette conjoncture morose, en particulier en France et l'absence de visibilité pourraient amener le groupe de loisirs à procéder à un rachat d'actions plutôt que de verser un dividende au titre de l'exercice 2012 comme il l'avait envisagé.

Club Med, qui n'a pas versé de dividende depuis l'exercice 2000, a fait état dans un communiqué d'un bénéfice net stable à deux millions d'euros au cours de l'exercice clos le 31 octobre dernier.

Le volume d'activité de ses villages - le baromètre surveillé par le marché - a progressé de 3,7% sur l'exercice à 1,515 milliard d'euros, donnant une marge brute d'exploitation (Ebitda) des villages en baisse de 0,2 point à 8,7%, proche son objectif d'environ 9%.

Sur les quatre dernières semaines, Club Med accuse une baisse de 0,6% de ses réservations en raison d'un recul de 5,1% en Europe et en Afrique, compensé par le dynamisme des Amériques et de l'Asie.

Le groupe a en conséquence décidé de réduire de 3,7% ses capacités pour cette saison d'hiver, certains villages du Maghreb restant temporairement fermés. Pour la saison d'été 2013, Club Med a abaissé ses capacités de 6,2% pour la seule zone Europe-Afrique.

Le britannique TUI Travel, premier tour-opérateur mondial, s'est montré plus optimiste pour 2013 mardi, bénéficiant de bonnes performances commerciales en Grande-Bretagne, en Allemagne et dans les pays nordiques et du succès de ses forfaits "tout compris" en temps de crise.

Pierre&Vacances Center Parcs, en perte pour la première fois de son histoire en 2011-2012 notamment à cause de la crise, a indiqué de son côté mercredi que ses réservations pour le premier semestre (octobre-mars) étaient pour l'instant comparables à celles de l'exercice précédent.

Club Med a également dit viser un cash flow libre à nouveau positif en 2013, après une hausse de 45% à 55 millions d'euros en 2012.

Cyril Altmeyer, édité par Jean-Philippe Lefief

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant