Club Med pâtit de la crise en Europe, en Egypte et en Tunisie

le
0
BAISSE DES RÉSULATS ANNUELS DE CLUB MED
BAISSE DES RÉSULATS ANNUELS DE CLUB MED

par Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - Club Méditerranée a annoncé vendredi une baisse de ses résultats annuels et de ses réservations récentes pour la saison d'hiver en raison de la dégradation des marchés touristiques, qui s'est accentuée depuis cet été en Europe et dans des destinations auparavant prisées comme l'Egypte et la Tunisie.

Le groupe de loisirs, qui fait l'objet d'une OPA amicale lancée fin mai mais contestée par deux recours, fait état d'un niveau des réservations en baisse de 0,4% sur les huit dernières semaines comparé à la période correspondante de 2012, seule l'Asie s'affichant en hausse.

Sur l'ensemble de la période d'hiver, les réservations au 30 novembre ressortent cependant en hausse de 5,4%, principalement portées par les Amériques et l'Asie.

Pierre & Vacances Center Parcs, qui a de son côté annoncé mercredi avoir renoué avec un bénéfice opérationnel au cours de l'exercice 2012-2013, a lui aussi fait état d'un niveau de réservations en hausse pour l'hiver.

Pour l'été prochain, Club Med a décidé de diminuer de 3% ses capacités dans la zone Europe-Afrique, où il a réduit la voilure récemment, avec notamment la fermeture début novembre de son village d'Hammamet, en Tunisie, où il ne conserve plus qu'un site, tout comme en Egypte.

Au niveau mondial, Club Med compte toutefois légèrement augmenter ses capacités, avec notamment une hausse de près de 18% en Asie liée à l'ouverture d'un troisième village en Chine.

"Le groupe doit accélérer son internationalisation avec une offre encore plus haut de gamme s'appuyant sur de nouvelles ouvertures de villages", précise le PDG Henri Giscard d'Estaing dans un communiqué.

CASH-FLOW LIBRE EN NETTE BAISSE

C'est fort de cet argument d'un développement dans les zones à forte croissance que la direction du groupe, qui vise également la Russie et le Brésil, a recommandé l'OPA lancée par Ardian (ex-Axa Private Equity) et le conglomérat chinois Fosun.

Mais cette OPA, approuvée à l'unanimité fin juin par le conseil du groupe, est suspendue depuis août à la suite de deux recours en justice contre le feu vert accordé à l'opération par l'Autorité des marchés financiers (AMF). Les plaidoiries sur ces recours sont prévues le 27 février 2014 devant la cour d'appel de Paris.

Sur l'exercice clos le 31 octobre, Club Med a réalisé un volume d'activité de ses villages - le baromètre surveillé par le marché - de 1,48 milliard d'euros. A taux de change constant, le chiffre d'affaires des villages ressort en baisse de 1,3%. Le résultat opérationnel courant des villages recule de 11,0% à 55 millions.

Club Med, qui n'a pas versé de dividende depuis l'exercice 2000, accuse une perte nette annuelle de neuf millions d'euros, contre un bénéfice de deux millions un an plus tôt.

Le groupe a vu son cash-flow libre réduit à six millions d'euros contre 55 millions en 2012, sous le coup d'une hausse des investissements et de produits de cessions d'actifs bien moindre que l'an passé.

"Notre objectif est de continuer à avoir un free cash flow positif (...) pour continuer à développer cette entreprise et pouvoir le moment venu verser des dividendes", a dit Henri Giscard d'Estaing lors de la conférence de presse.

En Bourse, l'action Club Med a peu varié après ces résultats. A Midi, elle cède 0,4% à 17,34 euros.

Edité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant