Clôturer une assurance vie avant huit ans : quelles démarches et taxations ?

le
0

Que l'on souhaite investir son capital sur une autre assurance vie ou que l'on souhaite récupérer son argent, il est possible de résilier avant huit ans. Mais il existe des inconvénients.

Rachat total de son assurance vie

Théoriquement, l'assurance vie est un produit financier qui nécessite une durée d'épargne minimum de huit ans. De fait, c'est à partir de ce délai que la fiscalité sur les retraits est la plus intéressante. Néanmoins, l'assurance vie peut être clôturée au bout d'un an, cinq ans ou même six mois si le souscripteur le souhaite. Il procèdera alors à un rachat total de son capital, soit pour se tourner vers une autre formule d'assurance vie jugée plus rémunératrice, soit par nécessité de récupérer son argent.

Quelles démarches pour résilier ?

La résiliation d'un contrat d'assurance vie s'effectue donc à tout moment, au seul moyen d'un courrier adressé à la compagnie d'assurance par lettre recommandée avec deux mois de préavis - mais quinze jours ou un mois sont aussi possibles, dans certains cas : ce point est précisé dans les conditions du contrat.

La taxation avant huit ans

La fiscalité appliquée aux retraits, partiels ou totaux, avant huit ans d'épargne, est la moins intéressante. Pour une clôture du contrat avant quatre ans et en cas de choix du prélèvement forfaitaire libératoire, le taux d'imposition est de 35% hors prélèvements sociaux. Le taux est de 15% entre les 4 et 8 ans du contrat. La taxation des produits par le biais de l'impôt sur le revenu peut être plus intéressante.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant