Clôture dans le vert des Bourses en Europe

le
0
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont terminé vendredi dans le vert grâce notamment à un indicateur encourageant pour la croissance des Etats-Unis.

Les indices ont passé une bonne partie de la séance dans le rouge, plombés par les valeurs média avec notamment un plongeon pour Eutelsat dans le sillage d'un avertissement sur ses prévisions.

La tendance s'est inversée après la publication des chiffres des ventes de détail aux Etats-Unis, qui ont enregistré en avril leur hausse la plus marquée en un an. Ces données suggèrent que la première économie du monde repart après un premier trimestre poussif.

À Paris, le CAC 40 a pris 0,62% (26,72 points) à 4.319,99 points. À Francfort, le Dax a gagné 0,99% et à Londres, le FTSE a avancé de 0,56%. L'EuroStoxx 50 de la zone euro et l'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 ont grossi respectivement de 0,72% et 0,57%.

Le compartiment des médias a accusé l'une des plus fortes baisses sectorielles avec un repli de 0,94%, sous le coup d'un effondrement du titre Eutelsat (-27,56%), qui a entraîné dans sa chute d'autres opérateurs satellites comme SES (-8,06%) et Inmarsat (-4,2%).

Eutelsat, qui vient de changer de patron, a jeté un froid dans le secteur en annonçant jeudi anticiper pour l'exercice en cours et le suivant une marge brute plus faible que prévu et une stagnation, voire une baisse, de son chiffre d'affaires, pour tenir compte du ralentissement du marché des satellites.,

A la hausse, le titre Ubisoft (+7,99%) a enregistré la plus forte hausse de l'indice Stoxx 600 après la confirmation par l'éditeur de jeux vidéo de ses projections pour l'année en cours.

Sur le front du pétrole, les cours ont perdu autour de 1%, sous le coup notamment de la bonne tenue du dollar mais aussi d'un mouvement de prises de bénéfices et de propos de la Russie disant que le marché du pétrole risquait d'être saturé jusqu'en 2017.

Sur le marché des changes, le dollar a progressé face à un panier de devises internationales (+0,7%), ce qui n'a pas empêché l'or, recherché comme valeur refuge, de reprendre 0,57% après son repli de 1,1% la veille.

Wall Street est proche de l'équilibre à l'heure de la clôture en Europe avec un rebond pour Apple, qui reprend 1,4% après être tombé jeudi à son plus bas niveau depuis deux ans.

(Patrick Vignal pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant