Clivage gauche-droite pour réduire les inégalités entre territoires 

le
0
Les écarts de richesse entre les collectivités sont conséquents en France. Mesurés en fonction de la recette fiscale potentielle par habitant, ils vont du simple au double pour les régions.

Les écarts de richesse entre les collectivités sont conséquents en France. Mesurés en fonction de la recette fiscale potentielle par habitant, ils vont du simple au double pour les régions, entre la Corse et la Haute-Normandie, du simple au quadruple pour les départements, entre la Creuse et Paris, et de un à mille entre les communes. La droite et la gauche s'accordent sur la nécessité de réduire ces différences. Mais elles divergent sur les moyens d'y parvenir.

Dans la majorité, on prône le développement de la solidarité entre les collectivités elles-mêmes. En effet, on estime que l'État, qui doit contrôler ses dépenses, n'a plus les moyens d'accroître les fonds qu'il verse aux communes, départements et régions. L'an passé, le gouvernement a ainsi décidé de geler jusqu'en 2013 l'enveloppe de 54 milliards d'euros allouée aux collectivités. Mais en parallèle, l'exécutif et les parlementaires ont d'une part accru les subventions qui vont aux collectivités

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant