Clio RS 16 : citadine en furie

le
1
CLIO RS 16
CLIO RS 16

Plus qu'une voiture, cette Clio RS 16 est une démonstration. Celle du savoir-faire d'une équipe commando choisie pour son expérience dans la construction de voitures de course et de prototypes. Le profil idéal pour, en quelques mois, transformer une Clio RS jugée trop sage par les passionnés de la griffe Renault Sport en véritable épouvantail de la catégorie.

Partie de Meccano

La course contre la montre a débuté en janvier 2016, avec une belle partie de Meccano consistant à aller pêcher dans la gamme Renault tous les éléments utilisables pour construire cette Clio très spéciale. La Mégane R.S. Trophy-R qui joue le rôle de première donneuse d'organes avec son 2.0 litres turbo essence de 275 chevaux, sa boîte manuelle 6 rapports, ses amortisseurs Ohlins et ses gros disques ventilés pincés par des étriers 4 pistons, mais l'Espace et le Kangoo ont aussi fourni des éléments plus courants.

Pivots découplés

Même les voitures de course développées par Renault Sport ont été mises à contribution, comme la Clio R3T de rallye qui cède à la RS 16 son train arrière à la raideur anti-roulis augmentée, ou la Clio Cup de circuit qui fournit son aileron arrière autorisant un appui de 40 kg à 200 km/h pour une meilleure stabilité à haute vitesse. Cela dit, il a quand même fallu construire quelques pièces spécifiques pour cette Clio RS 16 comme des portes-moyeux usinés dans la masse lui...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 6 mois

    275 chevaux, on garde son permis combien de temps ?