Clio contre 208, le choc des extrêmes

le
0
Taille, philosophie, comportement, présentation, difficile d'imaginer plus grand écart que celui qui existe entre la Peugeot 208 et la Renault Clio IV. Les deux voitures restent pourtant comparables.
CLIO IV: LA PETITE DEVENUE GRANDE

Placée à côté de ses trois aînées, c'est la Clio IV qui ferait plutôt figure de grande s½ur. Plus longue que la version précédente (4 062 mm, plus 35 mm), plus large (1 732 mm, plus 24 mm) et plus basse (1 448 mm, moins 45 mm), elle passerait presque au premier coup d'½il pour une Mégane, le modèle de catégorie supérieure.

Son style fait appel à tous les ingrédients qui «marchent»: flancs sculptés, hanches prononcées, pavillon en pente vers l'arrière, donnant un zeste d'agressivité à l'ensemble. Laurens van den Acker, le chief designer de Renault, et ses équipes ont su percevoir toutes ces tendances pour les exprimer dans un exercice indiscutablement réussi. Plus grande, la Clio IV est aussi plus légère: 50 kilos ont été gagnés sur la version diesel par rapport à la Clio III, et une centaine sur l'entrée de gamme essence. Plus grande, elle n'est, hélas, pas beaucoup plus habitable que la génération prü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant