Clinton hors de cause dans l'affaire Benghazi

le
0
Au lendemain de la publication de l'enquête sur l'attaque du consulat américain, un diplomate a démissionné et trois ont été relevés de leurs fonctions. La responsabilité d'Hillary Clinton n'est pas engagée.

Hillary Clinton avait assuré qu'elle «assumerait la responsabilité» des conséquences de l'attaque de Benghazi, en Libye. Trois diplomates ont donc été relevés de leurs fonction et un autre a démissionné mercredi, au lendemain de la remise d'un rapport brocardant le département d'Etat pour le mauvais dispositif de sécurité autour du consulat de Benghazi, attaqué le 11 septembre par des islamistes.

La secrétaire d'Etat Hillary Clinton «a accepté, avec effet immédiat, la décision de Eric Boswell de démissionner de son poste de secrétaire adjoint chargé de la sûreté diplomatique», la force de l'ordre qui assure la sécurité de tout le réseau diplomatique et consulaire américain, selon un communiqué du département d'Etat. Deux autres responsables de cett...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant