Clinton en appelle aux républicains en désaccord avec Trump

le
1
    CINCINNATI, 31 août (Reuters) - Hillary Clinton a tendu la 
main mercredi aux républicains préoccupés par les projets de 
Donald Trump, notamment en matière de politique étrangère, et 
qui doutent de sa capacité a assumer les fonctions de président 
des Etats-Unis. 
    "Cette élection ne doit pas être une affaire d'idéologie. Il 
ne s'agit pas que de différences politiques. Il s'agit de savoir 
qui a réellement l'expérience et le tempérament pour servir en 
tant que président et commandant en chef", a déclaré la 
candidate démocrate, s'adressant à des anciens combattants de 
l'American Legion à Cincinnati.  
    L'ancienne secrétaire d'Etat a en outre célébré l'"American 
Exceptionalism", expression souvent utilisée par le camp 
conservateur en matière de politique étrangère.  
    "Quand on dit que l'Amérique est exceptionnelle (...), cela 
signifie que nous reconnaissons sa faculté unique et sans 
équivalent à être une force de paix et de progrès", a-t-elle 
expliqué. "Quand l'Amérique ne dirige pas, (elle) laisse un 
vide", a poursuivi l'ex-First Lady, taxant son rival républicain 
d'isolationisme.  
    Hillary Clinton s'est par ailleurs félicitée du ralliement 
de plusieurs dizaines de républicains impliqués dans les choix 
diplomatiques de leur parti. James Clad, sous-secrétaire adjoint 
à la défense pendant la présidence de George W. Bush, a été le 
dernier à se prononcer en sa faveur, mercredi.  
    Donald Trump s'est quant à lui rendu au Mexique, où il 
devait être reçu par le président Enrique Pena Nieto, avant de 
présenter dans la soirée ses propositions en matière de lutte 
contre l'immigration dans l'Arizona.        
 
 (Jonathan Allen, Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • y.tiruz il y a 7 mois

    en fait Trump bosse pour Clinton