Clinton déjà priée en 2012 de s'expliquer sur ses courriels privés

le
0

WASHINGTON, 15 avril (Reuters) - Des parlementaires américains ont demandé en 2012 à Hillary Clinton, alors secrétaire d'Etat, si elle utilisait sa messagerie personnelle dans le cadre de ses fonctions officielles, sans recevoir de réponse, montrent des documents publiés mercredi. "Avez-vous, vous, ou tout autre haut fonctionnaire, jamais utilisé votre messagerie personnelle pour des affaires officielles", avait demandé en décembre 2012 le représentant républicain Darrell Issa, qui présidait la Commission sur la réforme et la surveillance du gouvernement de la Chambre des représentants. "Si tel est le cas, merci de nous indiquer quel compte est utilisé", a-t-il demandé dans un courrier dont le contenu a été diffusé par ses services et que le New York Times avait auparavant publié. Aucune réponse n'a été apportée à la première question, montrent des documents publiés par le bureau de Darrell Issa. Dans sa lettre, Darrell Issa reproduit un extrait du code de conduite du département d'Etat qui demande à ce que les fonctionnaires qui utilisent leur messagerie personnelle "indiquent clairement que leur messagerie personnelle n'est pas utilisée à des fins professionnelles." L'utilisation de sa messagerie personnelle dans le cadre de ses fonctions officielles par Hillary Clinton, qui sollicite l'investiture démocrate pour l'élection présidentielle de 2016, a fait l'objet de vives critiques. Hillary Clinton, qui a démissionné en 2013, a remis au département d'Etat 55.000 pages de courriels dont elle a demandé début mars la publication et que le département d'Etat a entrepris d'examiner, ce qui pourrait durer plusieurs mois. (Doina Chiacu,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant