Clinton dans l'Iowa, huit ans après sa défaite face à Obama

le
0

par Gabriel Debenedetti INDIANOLA, Iowa, 15 septembre (Reuters) - Hillary Clinton a relancé la machine à rumeurs sur sa possible candidature à la présidentielle 2016 aux Etats-Unis en se rendant dimanche dans l'Iowa, pour la première fois depuis sa défaite lors du "caucus" démocrate de 2008 face à Barack Obama. L'ex-secrétaire d'Etat, accompagnée de son époux, l'ancien président Bill Clinton, a participé au traditionnel "steak fry", grand rendez-vous annuel des militants démocrates de l'Etat du Middle West, l'un des premiers à voter lors des primaires. Devant plus de 6.000 personnes réunies près de Des Moines, Hillary Clinton a défendu la réforme de la santé de Barack Obama ou la création d'un salaire minimum, qualifié les opposants républicains de "gardiens du blocage" et apporté son soutien à Bruce Braley, candidat à un poste de sénateur aux élections de mi-mandat du 4 novembre prochain. Aux questions pressantes sur 2016, Hillary Clinton a en revanche opposé un mutisme total, quelques jours après avoir annoncé qu'elle ferait connaître sa décision au début de l'année prochaine. "Nous ne sommes là que pour soutenir les démocrates", a-t-elle dit. Mais un parfum de présidentielle flottait dans l'air. L'hôte des Clinton, le sénateur Tom Harkin, a salué en eux le "comeback couple", clin d'oeil au "comeback kid", le surnom donné à Bill Clinton après son rebond lors de la campagne électorale de 1992. "Il y a encore de nombreux autres chapitres à écrire dans la vie incroyable d'Hillary Clinton", a-t-il lancé. Briguant la présidence en 2008, Hillary Clinton avait subi une défaite lourde de symbole dans le caucus de l'Iowa, arrivant en troisième position derrière Barack Obama et John Edwards. Hillary Clinton, que beaucoup de démocrates considèrent comme la mieux placée pour briguer la présidence en 2016, a commis une série de gaffes cet été lors de la promotion de ses mémoires. Elle a notamment déclaré que son couple était "complètement fauché" après avoir quitté la Maison blanche en 2001, ce qui est apparu en décalage avec les difficultés quotidiennes vécues par de nombreux Américains. Le "Harkin Steak Fry" est depuis des années l'occasion pour les prétendants démocrates à la présidence de se faire connaître auprès des militants de l'Iowa. Obama y avait assisté en 2006. L'Etat du Midwest est toujours très prisé en raison de son placement crucial dans le calendrier électoral. De nombreux prétendants républicains s'y sont déjà rendus cette année, de Rand Paul à Marco Rubio et Ted Cruz. Côté démocrate, le gouverneur du Maryland Martin O'Malley, que certains citent comme un possible rival d'Hillary Clinton, a visité l'Etat ce mois-ci et le vice-président Joe Biden, à qui d'aucuns prêtent également l'intention de se présenter, est attendu mercredi à Des Moines. (Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant