Climat: record de température mondiale prévu pour 2016

le , mis à jour à 13:16
5
L'année 2016 devrait battre un nouveau record de chaleur avec une température planétaire moyenne supérieure d'environ 1,2°C au niveau de l'ère pré-industrielle ( AFP/Archives / DENIS CHARLET )
L'année 2016 devrait battre un nouveau record de chaleur avec une température planétaire moyenne supérieure d'environ 1,2°C au niveau de l'ère pré-industrielle ( AFP/Archives / DENIS CHARLET )

L'année 2016 devrait battre un nouveau record de chaleur avec une température planétaire moyenne supérieure d'environ 1,2°C au niveau de l'ère pré-industrielle, annonce lundi l'Organisation météorologique mondiale (OMM).

"Si cela se confirmait, le 21è siècle compterait 16 des 17 années les plus chaudes constatées depuis le début des relevés" à la fin du 19è siècle, selon l'OMM, qui dépend des Nations unies.

"Tout semble indiquer que 2016 sera l'année la plus chaude" avec une température moyenne "supérieure au record établi en 2015", précise l'organisation dans un communiqué publié en marge de la conférence de l'ONU sur le climat (COP22).

Plus de 190 pays sont réunis à Marrakech pour tenter d'avancer dans la mise en oeuvre de l'accord de Paris scellé l'an dernier et qui vise à limiter le réchauffement en deçà 2°C. Au-delà de ce seuil, il sera extrêmement difficile de s'adapter aux impacts des dérèglements climatiques dans de nombreuses zones du monde, selon les climatologues.

La tendance de fond au réchauffement s'est doublée en 2015/2016 d'un puissant épisode El Niño, souligne l'OMM.

El Niño est une intensification d'un courant équatorial chaud du Pacifique, qui revient tous les 5 ans environ. Il a commencé à se dissiper à la fin du printemps de 2016.

Des gens marchent sur la surface du lac asséché Hubei à Zhengzhou, dans la province centrale chinoise du
Des gens marchent sur la surface du lac asséché Hubei à Zhengzhou, dans la province centrale chinoise du Henan, le 12 février 2009 ( AFP/Archives / STR )

Au delà de la température mondiale, d'autres indicateurs du changement climatique affichent eux aussi des valeurs record, prévient l'institution.

La concentration des principaux gaz à effet de serre dans l'atmosphère atteint des niveaux sans précédent, l'étendue de la banquise arctique a été faible et la fonte des glaces du Groenland "très marquée".

En 2016, l'étendue de la banquise arctique a été la 2e plus faible enregistrée (4,14 millions de km2 en septembre), après celle de 2012.

"Dans certaines régions arctiques de la Fédération de Russie, la température était supérieure de 6 à 7°C à la normale", a souligné Petteri Taalas, le secrétaire général de l'OMM.

"Et dans de nombreuses régions arctiques et subarctiques de la Russie, de l'Alaska et du nord-ouest du Canada, la température a dépassé la normale d'au moins 3°C, ajoute-t-il en soulignant que "jusqu'ici, les records de chaleur s'exprimaient en fractions de degré".

La seule grande région continentale où la température était inférieure à la normale est située dans la zone subtropicale de l'Amérique du Sud (nord et centre de l'Argentine, une partie du Paraguay et de la Bolivie).

Des températures océaniques élevées ont généré un important phénomène de blanchissement des coraux: dans certains parties de la Grande barrière en Australie, "jusqu'à 50% des coraux sont morts".

Sur terre, des records de chaleur absolus ont été battus dans plusieurs régions: 42,7°C à Pretoria, 38,9°C à Johannesbourg, 44,6°C en Thaïlande, 51°C en Inde.

L'OMM publiera début 2017 une version finale de son rapport sur l'État du climat en 2016.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • delapor4 il y a 3 semaines

    Le CO2 est bon pour les plantes. Produisons plus de CO2. De toute façon le réchauffement qui se produit depuis 350 ans est cyclique et sans aucun rapport avec le CO2.

  • rraclot il y a 3 semaines

    Pour moi! Le CO2 c'est comme l'Cochon , bien vendu... Tout est bon !

  • gattaca7 il y a 3 semaines

    quel rapport avec ce cas isolé? ce ne sont pas les mêmes "savants", mais des milliers de scientifiques qui s'expriment.Prétendre que la hausse exponentielle de la concentration en CO2 et CH4 dans l'atmosphère n'a aucun impact sur le climat et sur les écosystèmes est irresponsable. Il vaut mieux réduire ces gaz que l'inverse, car si on laisse faire et que les conséquences sont catastrophiques, on ne pourra plus revenir en arrière.

  • dupon666 il y a 3 semaines

    eh France la température la plus chaude a été obtenue à à Conqueyrac (Gard) le 12/08/2003 avec 44,10°C suivit de Toulouse avec 44°C le 08/08/1923.

  • rraclot il y a 3 semaines

    Il y a un peu plus d'un siècle, "Les savants avez prédit que conduire une voiture à plus de 100 kms/ heure c'était la mort assurée !" Je prends des risques tous les jours et je suis encore ( vivant) ..! Qui croire ? Le savant qui a créé la Bombe Atomique.. ?