Climat-Obama veut un accord à Paris "tant qu'il est encore temps"

le
0

ANCHORAGE, Alaska, 1er septembre (Reuters) - Barack Obama a jugé lundi nécessaire que les dirigeants mondiaux parviennent à un accord sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre lors de la conférence sur le climat de Paris (COP21), en décembre, en raison de l'accélération des changements climatiques. Lors d'une conférence consacrée à la situation dans l'Arctique à Anchorage (Alaska), le président américain a reconnu que les Etats-Unis avaient fortement contribué au réchauffement climatique et qu'ils devaient en conséquence "assumer leurs responsabilités" en oeuvrant à résoudre ce problème. "Cette année, à Paris, doit être l'année où le monde parviendra enfin à un accord pour préserver la seule planète que nous ayons tant qu'il est encore temps", a déclaré Barack Obama, selon le script de son discours. L'Arctique subit déjà les effets du réchauffement climatique, a souligné le président américain, notant que l'Alaska connaît "l'un des taux d'érosion des côtes les plus rapides au monde". "La science est claire, elle est précise, et elle démontre que ce qui était autrefois une menace lointaine est désormais une réalité", a-t-il insisté. (Roberta Rampton; Tangi Salaün pour le service français) )

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant