Climat-Les Pays-Bas font appel d'un jugement sur les GES

le
0

(Confirmation de l'appel, contexte, statistiques) AMSTERDAM, 1er septembre (Reuters) - Le gouvernement néerlandais va faire appel d'une décision de justice rendue par un tribunal de La Haye lui enjoignant de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) du pays à un rythme plus rapide que celui actuellement réalisé. Dans un courrier adressé mardi au parlement, la vice-ministre de l'Environnement Wilma Mansveld indique que le gouvernement à l'intention de contester le jugement rendu le 24 juin qui demandait une réduction de 25% des émissions par rapport aux niveaux de 1990 d'ici à 2020. Mansveld note que c'est la première fois qu'une autorité judiciaire exige des pouvoirs publics qu'ils atteignent un résultat minimal dans la lutte contre la production de GES. "Compte tenu des conséquences sur la politique environnementale, il est souhaitable que le jugement soit examiné par une cour supérieure", a fait savoir le gouvernement du Premier ministre Mark Rutte. Les Pays-Bas apparaissent à la traîne parmi les Etats développés dans les mesures de lutte contre les émissions de gaz à effet de serre. Le pays a réduit ses dépenses en faveur des énergies vertes au cours de la crise financière et sa consommation de charbon a atteint un record au cours des cinq premiers mois de l'année. La politique menée par l'actuel gouvernement néerlandais devrait permettre de parvenir à une réduction de l'ordre de 17% au mieux en 2020, soit en-dessous des objectifs, compris entre 25 et 40%, fixés pour les pays développés, rappelle le jugement. Les émissions de GES par les Pays-Bas ont diminué de 5% par rapport à 2014, précise l'institut néerlandais de la statistique (CBS) grâce à un hiver clément et un moindre recours aux énergies fossiles. "Ces émissions plus faibles sont toutefois à mettre en regard avec une utilisation accrue de charbon et une baisse de l'utilisation du gaz par les producteurs d'électricité. Les émissions ont été de 15% inférieures à celles de 1990", précise le CBS. (Anthony Deutsch; Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant