Climat-Les engagements des Etats sont insuffisants, dit l'ONU

le
1

LONDRES, 6 novembre (Reuters) - Les engagements pris par les Etats en matière de réductions des émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030 pourraient se révéler insuffisants pour contenir la hausse des températures d'ici la fin du siècle, dit l'Onu dans un rapport publié vendredi. Le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE) a analysé l'impact des politiques publiques en matière d'environnement et les promesses effectuées par les pays avant la COP21, la conférence internationale organisée à Paris du 30 novembre au 11 décembre. En 2010, près de 200 pays se sont engagés à limiter le réchauffement à 2°C par rapport à la période pré-industrielle, un objectif qui suppose que la conférence de Paris débouche sur une accélération importante des efforts de lutte contre le changement climatique. Pour ne pas dépasser ce seuil de 2°C, les émissions mondiales doivent être limitées à 42 milliards de tonnes de dioxyde de carbone (CO2) par an d'ici 2030. Hors, selon le PNUE, les stratégies nationales de limitations de gaz à effet de serre devraient déboucher sur l'émission de 54 milliards de tonnes de CO2 en 2030, soit un excédent de 12 milliards de tonnes. Les engagements des Etats "marquent un tournant en ce qui concerne les efforts internationaux visant à infléchir l'évolution des futures émissions", reconnait Achim Steiner. Mais, "en elles-mêmes, elles ne suffiront pas à maintenir le réchauffement des températures mondiales en deçà du niveau recommandé de 2 °C d'ici la fin du siècle (...)", poursuit-il. (Nina Chestney,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • delapor4 le vendredi 6 nov 2015 à 16:29

    L'ONU, un "machin" contrôlé par les USA comme l'avait déjà dénoncé de Gaulle.