Climat-Le projet pour la conférence de Paris a doublé de volume

le
0

GENEVE, 11 février (Reuters) - Le texte censé servir de base aux négociations des Nations unies sur le climat a plus que doublé de volume, ce qui pourrait compliquer les chances de trouver un accord lors de la conférence de Paris en fin d'année. Les délégués des 195 pays participant aux discussions préparatoires de Genève, qui s'achèvent vendredi, ont expliqué mercredi vouloir permettre à tous d'exposer leur point de vue, des pays membres de l'Opep qui craignent les effets de la diminution du recours aux énergies fossiles aux pays insulaires qui s'inquiètent de la montée du niveau des mers. "C'est comme si 195 écrivains cherchaient à écrire un livre ensemble", a commenté Ahmed Sareer, diplomate maldivien et président de l'Alliance des petits États insulaires qui a ajouté un texte soulignant la nécessité de réduire drastiquement les émissions de gaz à effets de serre. Le nouveau texte, d'une centaine de pages, vient remplacer un projet de 38 pages rédigé au sommet de Lima l'an dernier, au risque de compliquer la tâche des négociateurs de la conférence de Paris censée répondre à la question du réchauffement climatique. (Alister Doyle,; Nicolas Delame pour le service français, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant