Climat : la ville de Copenhague désinvestit les énergies fossiles

le
0

Au Danemark, la ville de Copenhague a décidé de désinvestir l’ensemble de ses actifs des énergies fossiles. Le fonds de la ville, doté de 920 millions d’euros, cesse donc d’investir dans des entreprises dont les revenus tirés des secteurs du pétrole, du gaz et du charbon dépassent 5%.

Ces exclusions concernent toute la chaine de production, de l’extraction au raffinage en passant par la chaine de sous-traitance (ex : vente de matériel de forage). Frank Jensen, le maire de la capitale danoise, y voit le signe que "Copenhague est l’une des villes les plus engagées au monde en matière de transition verte".

La cité affiche l’ambition d’être la première à devenir neutre en CO2 à l’horizon 2025. Copenhague est la 3e ville danoise à faire un tel choix, après Roskilde et Frederica, cette dernière abritant un vaste port pétrolier. D’autres capitales, telles que Paris et Oslo, ont déjà désinvestit les énergies fossiles.

Pour l’ONG 350.org, cette décision place Copenhague "du bon côté de l’histoire".

Retrouvez cet article sur Novethic.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant