Climat : l'Europe s'engage à réduire de 40% ses gaz à effet de serre d'ici 2030

le
4
Climat : l'Europe s'engage à réduire de 40% ses gaz à effet de serre d'ici 2030
Climat : l'Europe s'engage à réduire de 40% ses gaz à effet de serre d'ici 2030

Après huit heures de discussions, les dirigeants européens ont signé, ce vendredi dans la nuit, un plan climat ambitieux sur la réduction des gaz à effet de serre. L'objectif ? Les réduire d'au moins 40% d'ici 2030 par rapport à 1990. Par ailleurs, les 28 chefs d'Etat et de gouvernement ont l'ambition de porter la part des énergies renouvelables à 27% de la consommation et de faire 27% d'économies d'énergie à l'échelle européenne. En outre, les Européens, poussés par l'Espagne et le Portugal, ont aussi décidé d'augmenter les «interconnexions» entre réseaux électriques au sein de l'Union à 15% d'ici 2030.

«C'est un accord très ambitieux pour la planète. L'Europe montre l'exemple», s'est réjoui le président français François Hollande, qui accueillera la conférence de Paris fin 2015. «S'il n'y a pas d'accord entre Européens, comment convaincre les Chinois ou les Américains ?», avait-il demandé à son arrivée au sommet. De son côté, Herman Van Rompuy, président du Conseil européen, s'est félicité sur son compte Twitter en promettant que cette décision allait permettre de créer des emplois durables et de la compétitivité.

VIDEO. Hollande sur l'accord sur le climat : «C'est un bon accord»

Tonight's #EU2030 deal sets Europe on an ambitious yet cost-effective #climate and #energy path. My remarks: http://t.co/IJ0gDv9RlQ. #EUCO-- Herman Van Rompuy (@euHvR) 24 Octobre 2014

La mise en oeuvre de ce plan sera largement financée par le futur plan de 300 milliards d'euros que présentera le nouveau président de la Commission, Jean-Claude Juncker. «Il est indissociable de ce que nous venons de décider aujourd'hui», a souligné François Hollande. En effet, de nombreux pays sont encore ultra dépendants des énergies fossiles, surtout à l'Est.

C'est notamment le cas de la Pologne, où les centrales sont alimentées à 90 % au charbon. L'ambition sera de mobiliser des moyens financiers ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8614773 le vendredi 24 oct 2014 à 10:30

    de toutes les manieres,je pense que sans rien faire,nous devrions avoir une baisse de production de l'ordre de 30%.pour une fois ils vont reussir a tenir une promesse !

  • M4189758 le vendredi 24 oct 2014 à 09:57

    JPi- L'Europe et donc la France vont augmenter la part du nucléaire dans la fourniture d'énergie pour y arriver. Sinon, ce sont encore des promesses de polis tiques. Les journaleux devraient publier les études qui sont faites sur le sujet au lieu de répéter que dis je, ânonner ce que ces polis tiques nous radotent.

  • clausfer le vendredi 24 oct 2014 à 09:41

    Et les States, Poutine et la Chine se tapent sur le ventre. Jamais autant rigolé! Pour se mettre des bâtons dans les roues, on est champion. Merci au couple infernal.

  • frk987 le vendredi 24 oct 2014 à 08:34

    Mais que la Chine augmente sa pollution de 40% n'est pas un problème !!!!!