Climat : l'Académie confirme l'impact des activités humaines

le
0
Même si des incertitudes demeurent, la hausse du CO2 est la principale cause du réchauffement.

Les conclusions de l'Académie des sciences sont claires, nettes et précises: «Depuis la seconde moitié du XIXe siècle, plusieurs indicateurs indépendants montrent sans ambiguïté un réchauffement climatique, modulé dans le temps.» Et le texte ajoute: cette augmentation de température a pour cause principale la hausse de la concentration de CO2 dans l'atmosphère, elle-même due «incontestablement» à l'activité humaine. «Les fluctuations de l'activité du soleil ces quarante dernières années ne peuvent être un facteur dominant», précise-t-il enfin.

En remettant ces conclusions jeudi matin à la ministre de la Recherche, Valérie Pécresse, l'Académie des sciences va peut-être réussir à donner un coup d'arrêt aux débats particulièrement houleux qui ont opposé, au printemps dernier, plusieurs centaines de chercheurs travaillant sur le climat à quelques climatosceptiques dont Claude Allègre, l'ancien ministre de l'Éducation. Celui-ci venait de publier un li...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant