Climat : Hollande se réjouit des «engagements ambitieux et réalistes» du G7

le , mis à jour à 19:01
1
Climat : Hollande se réjouit des «engagements ambitieux et réalistes» du G7
Climat : Hollande se réjouit des «engagements ambitieux et réalistes» du G7

François Hollande s'est dit satisfait lundi du projet de communiqué du sommet du G7 sur le climat. Ce document doit fixer les objectifs des sept puissances industrielles en vue de la conférence de l'ONU en décembre à Paris. 

« Toutes les interventions aujourd'hui, ont permis d'atteindre les objectifs que je voulais pouvoir placer dans ce G7 », a affirmé M. Hollande lors de sa conférence de presse à l'issue du sommet, qui avait lieu au château d'Elmau, en Bavière (sud de l'Allemagne). Le président français a estimé que les engagements pris étaient « ambitieux et réalistes » dans la lutte contre le réchauffement climatique, en vue de la Conférence de Paris en décembre prochain.

VIDEO. Climat : Hollande se félicite «d'engagements ambitieux»

« Un message fort »

Le président français a notamment souligné que plusieurs priorités figuraient dans la déclaration finale, en particulier une diminution de 40 à 70% des émissions carbone d'ici 2050 « avec la volonté d'être au plus haut de la fourchette », ce qui constitue selon lui « un message fort ».

Concernant les financements d'initiatives pro-climat, « il y a non seulement la garantie qu'il y aura 100 milliards de dollars pour la transition énergétique » chaque année à partir de 2020 mais qu'en plus ces ressources «seront précisées ». «Il y a un texte, des engagements, des financements et une mobilisation du monde entier. Nous n'avons pas le droit d'échouer, il faut que la réussite soit au rendez-vous », a-t-il déclaré à propos de la COP 21.

« Décarbonisation »

Les annonces du G7 en la matière seront scrutées avec attention, alors que des négociations internationales piétinent à Bonn (ouest de l'Allemagne) pour préparer la conférence COP21 de Paris en décembre. Un signal fort en provenance du G7 (Etats-Unis, Canada, Japon, France, Allemagne, Italie, Royaume-Uni) donnerait une bonne impulsion aux discussions, à l'inverse si ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le lundi 8 juin 2015 à 10:58

    Du moment que le scooter n'est pas en panne et que Julie est prête.....toujours satisfait le François prostatique.