Climat-Hollande appelle à Manille à soutenir les pays pauvres

le
2

MANILLE, 26 février (Reuters) - François Hollande a lancé jeudi à Manille un appel à aider les pays pauvres à faire face aux dérèglements climatiques dans la perspective du sommet de décembre à Paris, où la France espère un accord contraignant pour limiter le réchauffement. Le président français a entamé une visite dans l'archipel durement touché par des tempêtes, tsunamis et déplacements de populations liés au réchauffement de la planète. Dans un discours transformé en "appel de Manille", il a plaidé pour la conclusion à Paris d'"un accord général et contraignant, pays par pays, pour assurer que le monde ne connaîtra pas un réchauffement qui l'exposerait à des catastrophes encore bien plus considérables que celles que nous avons connues". L'accord viserait à contenir le réchauffement de la Terre en deçà de 2°C d'ici la fin du siècle. François Hollande a demandé aux pays riches d'aider les plus pauvres à faire face aux modifications liées aux contraintes à venir, notamment à travers le "Fonds vert", mécanisme financier des Nations unies auquel la France et l'Allemagne ont promis de verser un milliard de dollars chacune. "L'appel de Manille, c'est pour que le monde soit plus juste, entre les pays développés et les pays fragiles, entre les pays riches et les pays pauvres", a-t-il poursuivi. Pour appuyer son message, François Hollande est accompagné aux Philippines par les actrices françaises internationalement connues Mélanie Laurent et Marion Cotillard. L'animateur Nicolas Hulot, envoyé spécial du président de la République pour la protection de la planète, est aussi du voyage. (Romeo Ranoco, avec Elizabeth Pineau à Paris, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • LeRaleur le jeudi 26 fév 2015 à 15:31

    Avec quels sous ?

  • M3471517 le jeudi 26 fév 2015 à 13:46

    Que l'on se rassure, il ne parle pas des multiples catastrophes causées par le socialisme.