Climat : entrée en vigueur accélérée de l'Accord de Paris

le , mis à jour à 18:47
0
Climat : entrée en vigueur accélérée de l'Accord de Paris
Climat : entrée en vigueur accélérée de l'Accord de Paris

A un train d'enfer. Moins d'un an après son adoption par 195 pays, l'Accord de Paris dont l'objectif est de contenir la hausse des températures et lutter contre le dérèglement climatique est déjà entré en vigueur vendredi, à trois jours du début de la COP22 de Marrakech (Maroc), où il sera question de son application.

 

Pour prendre chair, l'accord devait être ratifié par 55 pays représentant au moins 55% des émissions de gaz à effet de serre (GES). Et, miracle, cela s'est produit bien plus vite que prévu. Aujourd'hui, 97 des 192 Etats ayant signé le texte l'ont ratifié (représentant 67,5% des émissions). Une vingtaine devraient encore le faire d'ici à l'ouverture de la réunion de Marrakech, a indiqué Ségolène Royal, ministre de l'Environnement et présidente de la COP21.

 

Les réseaux sociaux fêtent la bonne nouvelle, les politiques s'enthousiasment.

 

 

null “#ParisAgreement”

Today is a historical day for the planet! #COP21 #COP22 #ActionTimehttps://t.co/wNka83SVsv

— COP22 (@COP22) 4 novembre 2016

 

 

Le hashtag #SmileForThePlanet bourgeonne. 

 

 

Plus de 100 pays auront ratifié l'#AccordDeParis au démarrage de la #COP22 : record pour un accord #SmileForThePlanet null pic.twitter.com/b5Qh26IO92

— Ségolène Royal (@RoyalSegolene) 4 novembre 2016

 

 

 

Les monuments verdissent de bonheur.

 

 

À partir de 18h30, Paris aux couleurs de la nature pour fêter l'entrée en vigueur de l'#AccordDeParis #SmileForThePlanet null pic.twitter.com/tQPaf8nmwP

— Ségolène Royal (@RoyalSegolene) 4 novembre 2016

 

 

 

Rendues aux piétons, les #Berges de Seine se mettront au vert ce soir dès 18h30 pour fêter l’entrée en vigueur de l’#AccordDeParis #Climat pic.twitter.com/XmWD9IjxgU

— Anne Hidalgo (@Anne_Hidalgo) 4 novembre 2016

 

 

 

 

La présidence de la République française salue « un jour historique pour la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant