Climat des affaires dans l'industrie américaine: un point ne fait pas la tendance, selon Groupama AM

le
0

(AOF) - L'ISM, indice du climat des affaires dans l'industrie américaine, a non seulement baissé de plus de 3 pts en août, mais il ressort désormais en-dessous de la barre des 50 (à 49.4 exactement), rappelle Christophe Morel, chef économiste de Groupama AM. La composante la plus avancée des carnets de commande baisse même pratiquement de 8 pts sur le mois !

Dans l'ensemble, cette publication pourrait suggérer que l'économie américaine passe de la zone de " croissance " à la zone de " ralentissement " d'autant qu'elle est cohérente avec les enquêtes régionales qui suggéraient effectivement un risque à la baisse sur l'ISM.

Pour autant, ce chiffre n'inquiète pas Groupama AM, à ce stade à tout le moins. Une analyse plus qualitative de l'enquête nous laisse à penser qu'il s'agit a priori d'un mouvement très ponctuel et temporaire, ne reflétant pas une perspective de ralentissement prononcé. En effet, les industriels interrogés ne semblent absolument pas inquiets : dans le pire des cas, ils détectent toujours une demande potentielle dynamique même s'il y a une baisse effective des carnets de commande. A l'opposé, plusieurs secteurs mentionnent comme éléments positifs, le dynamisme dans le secteur de la construction et des besoins de main d'oeuvre non satisfaits.

Dans les propos, on devine deux facteurs ayant pu peser sur ce chiffre : d'abord, le prix du pétrole reste trop volatile pour permettre un redémarrage de l'activité dans le secteur de l'exploration minière ;  ensuite, l'incertitude liée aux élections constitue sans doute un facteur d'attentisme.

En conclusion, l'adage du conjoncturiste est de rigueur : un point ne fait pas la tendance, et l'intuition de Groupama AM est qu'il s'agit d'un " one off ". C'est pourquoi, le résultat de cette enquête ne devrait pas être fortement pondéré par les banquiers centraux américains lors du prochain FOMC du 21 septembre.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant