Climat : Cancun sur la voie du compromis

le
0
Pays riches, pays émergents et en voie de développement demandent des engagements réciproques.

Alors que les ministres de l'Environnemen arrivent mercredi à Cancun pour prendre les rênes de la négociation, il est toujours aussi difficile de prévoir l'issue de la réunion. Si les bonnes volontés s'affichent, le ton se durcit aussi. «Cette année, les citoyens attendent de nous que nous fassions des pas importants», affirmait Connie Hedegaard, la commissaire européenne pour le climat au moment où l'Inde montrait du doigt les Américains. «Leur proposition de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre de 17% par rapport à 2005 est profondément décevante», a dénoncé Jairam Ramesh, le ministre indien de l'Environnement d'autant que, selon lui, ils n'y arriveront même pas.

Certains considèrent qu'il y a des raisons d'être optimiste. Dans les textes en discussion figurent des avancées susceptibles d'être actées à la fin de la semaine. Elles concernent l'aide à l'adaptation aux conséquences du changement climatique pour les pays en développement, les me

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant