Climat : alerte sur le réchauffement de l'Antarctique occidental

le
0
Climat : alerte sur le réchauffement de l'Antarctique occidental
Climat : alerte sur le réchauffement de l'Antarctique occidental

Dans un article publié le 23 décembre dans la revue Nature Geoscience, David Bromwich de l'université de l'Ohio et son équipe déclarent que l'Antarctique, lui aussi, se réchauffe plus rapidement que prévu. Tout du moins, un point chaud apparaît dans sa partie ouest avec des températures très supérieures à celles des autres régions du continent. Cette affirmation est basée sur l'analyse des données relevées par la station de Byrd :

"Les enregistrements révèlent une croissance linéaire de la température annuelle entre 1958 et 2010 atteignant 2,4°C (+/- 1,2°C), ce qui établit que le centre de la région ouest de l'Antarctique est l'une des zones du globe dont le réchauffement est le plus rapide."

Par rapport aux autres parties du continent, la partie ouest autour de la station de Byrd affiche une augmentation de température trois fois supérieure (+0,9°C contre +0,3°C sur la carte ci-dessus). Et si l'on compare les 2,4°C révélés par cette étude au réchauffement constaté sur le globe depuis le début de la révolution industrielle (+0,51°C), on constate que ce point chaud de l'Antarctique s'est réchauffé 5 fois plus au cours des 25 dernières années que le reste du globe pendant quelque 150 à 200 ans. C'est dire le niveau inquiétant atteint par cette zone.

Est-ce, pour autant, dangereux ? Après tout, il ne s'agit que d'une partie limitée de l'Antarctique. Eh bien, oui, cela pose problème en raison des quantités très importantes de

(...) Lire la suite de l'article
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant