Climat : 2016 bat un record de chaleur, la planète entre en « territoire inconnu »

le
0
Des femmes rapportent de l'eau au camp de l'ONU à Baidoa, dans le sud-ouest de la Somalie touchée par la famine, le 14 mars 2017.
Des femmes rapportent de l'eau au camp de l'ONU à Baidoa, dans le sud-ouest de la Somalie touchée par la famine, le 14 mars 2017.

Selon l'Organisation météorologique mondiale, 2016 a pulvérisé tous les records climatiques - températures, fonte de la banquise, élévation du niveau des mers, phénomènes extrêmes.

Toutes les institutions dévolues à l'observation du climat l'ont déjà affirmé, avec leurs propres chiffres, en ordre dispersé ; l'Organisation météorologique mondiale (OMM) le confirme. Selon le dernier bilan climatique annuel établi par l'organisation onusienne, publié mardi 21 mars, l'année 2016 a bien été celle de tous les records.

Le réchauffement en cours a affecté, comme jamais auparavant, tous les compartiments du système climatique - de l'élévation du mercure à celle des océans, en passant par la chute des surfaces de banquise. Les chiffres officiels traditionnellement présentés fin mars par l'OMM sont ceux qui feront autorité : ils proviennent de l'ensemble des données collectées par les principaux laboratoires de climatologie au cours de l'année écoulée.

« Au point où nous sommes » Indicateur le plus frappant : celui de la température moyenne de la planète. Celle-ci a été supérieure de 1,1 °C à la moyenne de l'époque préindustrielle, battant ainsi le record établi par l'année précédente (1,04 °C). « Les températures ont été au-dessus de la moyenne 1961-1990 sur la vaste majorité des terres émergées, les seules exceptions significatives ayant été une région d'Amérique du Sud centrée sur le c½ur de l'Argentine, et des zones du sud-ouest de l'Australie », note l'OMM dans son rapport.

Dans certaines régions de l'Arctique, la température moyenne annuelle a excédé de plus de 3 °C la moyenne 1961-1990 : c'est le cas le long de la côte de l'Arctique russe, en Alaska ou...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant