Clients de prostituées: bientôt à l'amende

le
6
Cette proposition de loi sera examinée le 27 novembre. Elle prévoit une contravention de 1 500 euros et des « stages de responsabilisation ».

Pas de peine de prison, mais de lourdes amendes et des «stages de responsabilisation». Solliciter les services d'une personne prostituée sera bientôt un délit, punissable d'une amende de 1 500 euros maximum - le double en cas de récidive. Décidé à «abolir la prostitution», le groupe socialiste à l'Assemblée s'apprête à déposer une proposition de loi abrogeant le délit de racolage public et sanctionnant les clients par une contravention. Il s'agit d'un engagement de campagne de François Hollande. Mais le texte, présenté par les députées socialistes Maud Olivier et Catherine Coutelle, est soutenu par des personnalités de tous bords. Il devrait être examiné le 27 novembre, deux jours après la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes.

«L'achat de services sexuels est une violence faite aux...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • d.bouvi1 le lundi 14 oct 2013 à 21:49

    Me demande si je ne vis pas dans un pays de fous!

  • pasdepub le vendredi 11 oct 2013 à 09:33

    C'est ça,les grandes manoeuvres qui vont nous sauver ?J'ai plus le droit aux prostituées. J'ai le droit de me marier à un homme,Et j'ai plus non-plus les moyens de fumer. Par contre du boulot on ne m'en parle pas.Pourtant c'est la seule chose qu'il faut réformer.Je crois que c'est clair, on veut me faire craquer.

  • pasdepub le vendredi 11 oct 2013 à 09:29

    Même si je ne m'en sers pas (encore) c'était une soupape importante pour un handicapé sentimental comme moi de simplement savoir que je pouvais. Désolé les gars, désormais ce sera illégal pour nous de connaître 5mn dans notre vie le bonheur que les autres punisseurs donneurs de leçons vivent parfois plusieurs heures par jour. Elles se plaignent juste de ne pas avoir de reconnaissance sociale. On leur enlève leurs clients. Et aux rebuts sociaux un grand soulagement. N'importe quoi selon moi.

  • er3dw le mercredi 9 oct 2013 à 20:14

    marre des sanctions envers les hommes. ces femmes ne sont pas obligées de vendre leur c ul mais c'est moins fatiguant de se faire sa uter que de travailler pour 1200€ par mois

  • nebraska le vendredi 4 oct 2013 à 09:29

    Maud Olivier et Catherine Coutelle : c'est clair que leurs maris vont etre malheureux à ces 2 "braves" dames.

  • nebraska le vendredi 4 oct 2013 à 09:27

    1500€ d'amende et le double en cas de récidive ??? Cela veut donc obligatoirement dire que le client deviendra fiché !!??