Clichés de Kate : trois mises en examen

le
0
La société Mondadori France, éditrice du magazine Closer , le journal La Provence ainsi qu'une photographe sont poursuivis pour avoir publié, cet été, des photos volées de la duchesse de Cambridge en vacances dans le Luberon.

C'est une victoire majeure du prince William et de Kate Middleton dans leur combat contre le harcèlement des paparazzis. Le parquet de Nanterre a procédé mercredi à trois mises en examen suite à la publication de photos volées du couple lors de leurs vacances dans le sud de la France, l'été dernier. Sont visés le groupe de presse Mondadori France, le journal La Provence et une de ses photographes. Les faits reprochés sont la «fixation de l'image d'une personne dans un lieu privé» et l'«exploitation délictuelle de ces images».

L'édition française de Closer, propriété du groupe italien Mondadori, avait dévoilé en septembre des photos montrant Kate Middleton seins nus, lors de son séjour dans le Luberon. Le quotidien ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant