Cleveland : premiers détails de la vie des séquestrées

le
0
Il n'est pas exclu qu'une quatrième jeune femme ait pu vivre dans la maison. Les trois frères Castro doivent être inculpés formellement dans la journée.

À New York

Après la liberté et la joie des retrouvailles, les premiers détails qui émergent sur la vie de captives d'Amanda Berry, Gina DeJesus et Michelle Knight, laissent entrevoir des conditions de détention abominables. Les médias américains parlent de «maison de l'horreur». Mardi, les enquêteurs du FBI en uniforme blanc ont collecté des éléments de preuve dans la maison d'Ariel Castro. Citant des sources policières, la chaîne de télévision locale WKYC-T indique que les filles, portées disparues une dizaines d'années, seraient tombées au moins cinq fois enceintes en tout et que les frères Castro auraient pris l'habitude de les frapper au ventre pour provoquer des fausse-couches. Comme on le sait désormais, une seule petite fille est née pendant la captivité des adolescentes, il s'agit de la ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant